NANTES

La ville de Nantes a tout pour plaire. Bien que les com­merces du centre-ville souffrent face à la concur­rence des grands en­sembles com­mer­ciaux si­tués à l’ex­té­rieur de la ville, les op­por­tu­ni­tés existent.

L'Officiel de La Franchise - - LA UNA - En­quête réa­li­sée par Ma­rie ROQUES

Des es­paces à ré­in­ven­ter

SI l’on en croit tous les re­tours d’ex­pé­riences que nous avons pu ré­col­ter, Nantes est, en pre­mier lieu, une ville où il fait

bon vivre. “Beau­coup de Pa­ri­siens y dé­mé­nagent car Nantes dis­pose d’op­por­tu­ni­tés pro­fes­sion­nelles in­té­res­santes et leur per­met de trou­ver un bon équi­libre entre vie pri­vée et vie pro­fes­sion­nelle”, ex­plique Phi­lippe Le­febvre, co-di­ri­geant du ca­bi­net ST De­ve­lop­ments, im­plan­té à Nantes et spé­cia­li­sé dans le re­cru­te­ment de can­di­dats à la fran­chise. “D’une ma­nière gé­né­rale, l’Ouest de la France est ex­trê­me­ment dy­na­mique no­tam­ment à tra­vers les villes de Rennes et de Nantes”, ajoute-t-il. Un ter­ri­toire qui for­mule de belles pro­messes pour l’ou­ver­ture de nou­veaux points de vente à condi­tion de prendre en compte les spé­ci­fi­ci­tés lo­cales.

Une ag­glo­mé­ra­tion glo­ba­le­ment dy­na­mique

Nantes reste éga­le­ment une zone vi­vante en ma­tière de fran­chise. “Se­lon les der­niers chiffres dont je dis­pose, en 2012, 5 % des com­merces étaient sous la forme de fran­chise et com­merce as­so­cié dans la com­mune et son ag­glo­mé­ra­tion, ex­plique Ni­co­las Dou­che­ment, com­mis­saire gé­né­ral du Salon des en­tre­pre­neurs Nantes Grand Ouest, qui se tient les 19 et 20 no­vembre. Par ailleurs, la

Dans Nantes in­tra­mu­ros, le com­merce ne re­pré­sente que 23 % du com­merce glo­bal de l’ag­glo­mé­ra­tion.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.