Au chô­mage ? Sai­sis­sez votre chance !

L'Officiel de La Franchise - - Édito -

NOU­VELLE hausse du chô­mage en mai”, “en juin”, “en août”… Les mois se suivent et se res­semblent, à quelques ex­cep­tions près. Le monde mé­dia­tique et po­li­tique res­sasse en per­ma­nence cette phrase choc ! Au-de­là des dé­bats sur l’in­ter­pré­ta­tion sou­vent er­ro­née des chiffres men­suels de Pôle em­ploi, dif­fi­cile de gar­der le mo­ral dans ce contexte quand on est concer­né di­rec­te­ment. Et pour­tant, le chô­mage peut aus­si être une op­por­tu­ni­té. L’oc­ca­sion de se po­ser les bonnes ques­tions sur ce que l’on dé­sire vrai­ment, tout en bé­né­fi­ciant de dis­po­si­tifs in­té­res­sants. Mais at­ten­tion, on ne de­vient pas fran­chi­sé par dé­faut ! Ce type de pro­jet ne peut naître sim­ple­ment de la perte d’es­poir de re­trou­ver un jour un em­ploi sa­la­rié. “Si la mo­ti­va­tion trouve uni­que­ment son ori­gine dans le fait de ne pas trou­ver d’em­ploi, ce n’est pas une rai­son fon­da­men­tale pour créer une en­tre­prise”, sou­ligne Cy­ril Ba­ra­ban, di­rec­teur gé­né­ral d’Ini­tiac­tive 95 dans notre en­quête à dé­cou­vrir page 32. Être en­tre­pre­neur ne s’im­pro­vise pas, être fran­chi­sé non plus. Mais si vous sen­tez au fond de vous que vous êtes fait pour ça, n’hé­si­tez plus. Et trans­for­mez votre pé­riode de chô­mage en chance !

“On ne de­vient pas fran­chi­sé par dé­faut !”

Aline GÉ­RARD, ré­dac­trice en chef.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.