- Los Pol­los : bar­be­cue toute l’an­née

L'Officiel de La Franchise - - SOMMAIRE -

Créée en 2015, l’en­seigne Los Pol­los “est à mi-che­min entre

la rô­tis­se­rie et la res­tau­ra­tion ra­pide”, ex­plique Tho­mas Jean­nou­tot, di­rec­teur gé­né­ral et créa­teur de l’en­tre­prise. Con­crè­te­ment, la marque pro­pose du pou­let brai­sé au char­bon de bois, du pou­let en­tier pour la fa­mille ou des por­tions à man­ger le mi­di. Cô­té ac­com­pa­gne­ment, il y a des frites, de la patate douce, du riz ou d’autres pro­duits en fonc­tion de la sai­son. Los Pol­los pos­sède deux points de vente en propre. Son ob­jec­tif est d’en comp­ter 10 d’ici fin 2018 et jus­qu’à une cin­quan­taine dans les trois ans. Ce qui dé­marque Los Pol­los des autres en­seignes ? Tho­mas Jean­nou­tot cite le fait de pou­voir man­ger du bar­be­cue toute l’an­née, les sauces faites mai­son pour ba­di­geon­ner le pou­let, l’am­biance ba­sée sur la convi­via­li­té, l’uti­li­sa­tion de pou­let fer­mier fran­çais. “Il y

a peu d’en­seignes qui tournent au­tour du pou­let pour­tant c’est un pro­duit simple”, ajoute Tho­mas Jean­nou­tot. Du cô­té du pro­fil de fran­chi­sés, l’en­tre­prise est ou­verte à plu­sieurs types. “Plu­tôt des gens très im­pli­qués dans leur com­merce,

éven­tuel­le­ment un couple”. Mais l’en­seigne est aus­si in­té­res­sée par des pro­fils d’in­ves­tis­seurs. En ce qui concerne les qua­li­tés, s’il s’agit d’un in­ves­tis­seur, il faut qu’il ait dans son pool des per­sonnes ca­pables de ma­na­ger. Pour les autres, c’est l’es­prit com­mer­çant qui prime. Los Pol­los pro­pose des contrats de fran­chise de neuf ans, pour un droit d’en­trée de 17 500 eu­ros (for­ma­tion com­prise). En fonc­tion de la taille, l’in­ves­tis­se­ment glo­bal va­rie entre 170 000 et 200 000 eu­ros, pour un ap­port per­son­nel si­tué entre 40 000 et 70 000.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.