Télétravail : 41 % des sa­la­riés y sont fa­vo­rables à plein temps

L'Officiel de La Franchise - - ACTUALITES -

Si cer­tains em­ployeurs peuvent avoir du mal à ins­tau­rer des jours de télétravail au sein de leur en­tre­prise, les sa­la­riés semblent eux plus fa­ci­le­ment sé­duits. Se­lon une étude pu­bliée par le site de pe­tites an­nonces Vi­vas­treet d’après un son­dage*, 41 % d’entre eux ai­me­raient pou­voir uti­li­ser ce mode de tra­vail à plein temps. Cer­tains sa­la­riés ont conscience que le télétravail peut les isoler. Ain­si, 31 % sou­hai­te­raient op­ter pour ce mode d’or­ga­ni­sa­tion, mais en al­ter­nant avec des mo­ments de pré­sence au bu­reau. Du cô­té des rai­sons qui les poussent à choi­sir le télétravail, 33 % des son­dés citent la pos­si­bi­li­té de mieux gé­rer vie pri­vée et vie pro­fes­sion­nelle. Tan­dis que 29 % pensent qu’ils pro­fi­te­raient ain­si d’un cadre plus agréable. Le temps pas­sé dans les trans­ports pèse aus­si dans la ba­lance en fa­veur du télétravail, pour 26 % des son­dés. En re­vanche, les per­sonnes in­ter­ro­gées ne sont pas prêtes à tous les sa­cri­fices pour tra­vailler de chez elles : seuls 9 % des son­dés y au­raient re­cours pour bou­cler un dos­sier urgent alors qu’ils sont souf­frants. *Son­dage réa­li­sé au­près de 1 024 uti­li­sa­teurs du site.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.