“Notre stra­té­gie était de nous im­plan­ter tout de suite en centre-ville”

L'Officiel de La Franchise - - ANALYSE -

Fran­chi­sé Sub­way, Em­ma­nuel Cos­sart est aus­si de­puis 2002 char­gé de l’ac­com­pa­gne­ment des nou­veaux fran­chi­sés. “Notre stra­té­gie était de nous im­plan­ter tout de suite en centre-ville, où nous avons été confron­tés à des dif­fi­cul­tés, les droits de baux étant sou­vent très éle­vés”, té­moigne Em­ma­nuel Cos­sart. Grâce à la no­to­rié­té de Sub­way, il réus­sit néan­moins à négocier des ta­rifs per­met­tant de ne pas dé­pas­ser un taux d’ef­fort lo­ca­tif trop im­por­tant pour les fran­chi­sés. Après un pre­mier ma­ga­sin rue de Bé­thune, il ouvre en propre deux autres boutiques dans le centre-ville, dont une rue Na­tio­nale. Quinze ans plus tard, le ré­sul­tat est plus que po­si­tif. “Sur les 5 res­tau­rants ou­verts dans le centre-ville, 2 font par­tis des 5 plus belles réus­sites de la ré­gion, qui compte 60 fran­chi­sés Sub­way”, se ré­jouit-il. Il dé­plore seule­ment un échec : l’ou­ver­ture, en 2013, d’un ma­ga­sin dans le Vieux-Lille dont le fran­chi­sé, qui connaît pour­tant très bien le sec­teur, ne réus­si­ra pas à faire face au coût exor­bi­tant du loyer. Compte te­nu des va­leurs lo­ca­tives dans le centre, l’en­seigne dé­cide en pa­ral­lèle de se dé­ve­lop­per pro­gres­si­ve­ment en de­hors. “Nous avons ci­blé les centres com­mer­ciaux, dont Eu­ra­lille qui fonc­tionne très bien, La Gare Lille Flandres, Lille Sud avec le quar­tier au­tour du Centre Hos­pi­ta­lier Ré­gio­nal qui est en pleine ex­pan­sion, ou en­core le com­plexe Ki­né­po­lis à Lomme.” La clien­tèle type de Sub­way, qui réa­lise ses meilleurs chiffres na­tio­naux dans la ré­gion des Hauts-de-France : “des jeunes entre 15 et 25 ans, dans le quar­tier cos­su de Bon­dues comme dans les quar­tiers po­pu­laires du Nord”, dé­crit Em­ma­nuel Cos­sart. Son ob­jec­tif : dé­ve­lop­per main­te­nant l’en­seigne dans les sta­tions-ser­vice et les aéroports. “Les Amé­ri­cains mangent 7 fois sur 10 à l’ex­té­rieur, les Fran­çais seule­ment 1 tiers de leurs re­pas. Le po­ten­tiel de dé­ve­lop­pe­ment est énorme.”

EM­MA­NUEL COS­SART, MAS­TER FRAN­CHI­SÉ SUB­WAY POUR LA RÉ­GION HAUTS-DE-FRANCE ET LA BEL­GIQUE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.