Ra­chat

Emo­va Group ra­chète le site Bloom’s

L'Officiel de La Franchise - - SOMMAIRE -

Emo­va Group vient de ra­che­ter le site de e-com­merce Bloom’s, afin de ren­for­cer son poids sur le mar­ché de la vente de fleurs en ligne. Pour Bloom’s, c’est l’oc­ca­sion de pro­fi­ter de la lo­gis­tique du groupe pour “conso­li­der son mo­dèle”.

Emo­va Group, qui com­prend les marques Mon­ceau Fleurs, Hap­py, Coeur de Fleurs et Au nom de la Rose, ac­cé­lère sa stra­té­gie di­gi­tale, en ra­che­tant le site de e-com­merce Bloom’s, spé­cia­li­sé dans la vente de fleurs et de plantes. D’ici cinq ans, Emo­va compte réa­li­ser 15 % de son ac­ti­vi­té en ligne.

UNE “COMPLÉMENTARITÉ DES OFFRES”

Fon­dé en 2016, Bloom’s vend des box de fleurs de sai­son, sous forme d’abon­ne­ments et de cartes ca­deau. “Ces offres s’adressent es­sen­tiel­le­ment aux mil­le­nials (15-34 ans) et aux en­tre­prises, clien­tèle très com­plé­men­taire de la nôtre”, in­dique Emo­va Group dans un com­mu­ni­qué. Se­lon Bru­no Bla­ser, pré­sident du di­rec­toire, “après le lan­ce­ment du site e-com­merce Mon­ceau Fleurs, la re­fonte du site Au Nom de la Rose, et le par­te­na­riat si­gné avec Ama­zon, l’ac­qui­si­tion de Bloom’s nous per­met d’ac­cé­lé­rer notre stra­té­gie di­gi­tale”. Et d’ajou­ter que la complémentarité des offres (phy­sique – di­gi­tale) et des clien­tèles des deux en­ti­tés de­vrait “ren­for­cer le poids d’Emo­va” sur le mar­ché de la vente de fleurs en ligne.

“L’ES­PRIT START-UP” DE BLOOM’S

Le fon­da­teur de Bloom’s, Clé­ment Rous­sel-Gall, de­vient di­rec­teur e-com­merce d’Emo­va Group, et s’ins­tal­le­ra pro­chai­ne­ment au siège, à Bou­logne (92). Et il es­père bien, in­di­quet-il, par­ti­ci­per à la trans­for­ma­tion di­gi­tale du groupe, et lui “ap­por­ter notre es­prit start-up et notre ex­per­tise dans le do­maine des ré­seaux so­ciaux, qui ont fait notre suc­cès”. En 2018, Bloom’s de­vrait réa­li­ser un chiffre d’af­faires de 1,3 mil­lion d’eu­ros, en crois­sance de plus de 60 % par rap­port à 2017. En re­joi­gnant le ré­seau de fran­chises Emo­va Group, le “pure player du vé­gé­tal” es­père “conso­li­der son mo­dèle en bé­né­fi­ciant de la mas­si­fi­ca­tion des achats, fleurs et pa­cka­gings, et d’une lo­gis­tique adap­tée aux be­soins de la clien­tèle par­tout en France”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.