L’in­ter­ro­ga­toire

Quelle li­ber­té en ma­tière de com­mu­ni­ca­tion lo­cale ?

L'Officiel de La Franchise - - SOMMAIRE -

Le contrat im­pose-t-il un bud­get mi­ni­mum pour la com­mu­ni­ca­tion lo­cale ?

Cer­tains contrats pré­voient que le fran­chi­sé consa­cre­ra, en plus de la re­de­vance de com­mu­ni­ca­tion na­tio­nale (pour les ré­seaux suf­fi­sam­ment im­por­tants), un cer­tain pour­cen­tage du chiffre d’af­faires ou une cer­taine somme à sa com­mu­ni­ca­tion lo­cale. Il peut s’agir de simples re­com­man­da­tions mais il est pré­fé­rable de s’en as­su­rer. Car en cas de ré­sul­tats dé­ce­vants, la tête de ré­seau pour­rait vous re­pro­cher de ne pas vous être confor­mé à cette di­rec­tive. À no­ter qu’outre la com­mu­ni­ca­tion en vi­tesse de croi­sière, les do­cu­ments ju­ri­diques évoquent très sou­vent le su­jet de la com­mu­ni­ca­tion au dé­mar­rage pour faire connaître le point de vente qui vient de s’im­plan­ter. Dans les deux cas, ren­sei­gnez­vous au­près des fran­chi­sés dé­jà ins­tal­lés pour sa­voir si les mon­tants sont réa­listes, sur­éva­lués ou au contraire sous-éva­lués.

Quels sont les sup­ports four­nis par l’en­seigne ?

Pour sou­te­nir ses fran­chi­sés dans leur com­mu­ni­ca­tion lo­cale, les ré­seaux four­nissent un cer­tain nombre de do­cu­ments (sou­vent ac­ces­sibles via l’in­tra­net), à en­ri­chir avec les in­for­ma­tions de votre point de vente. Ils peuvent être in­tem­po­rels ou cor­res­pondre à des opé­ra­tions ponc­tuelles. Ces ou­tils sont un gain de temps pour vous qui avez d’autres pré­oc­cu­pa­tions en tête et pas né­ces­sai­re­ment un pas­sé de gra­phiste ou de spé­cia­liste du mar­ke­ting. Ils per­mettent à l’en­seigne d’har­mo­ni­ser le dis­cours à tra­vers le ter­ri­toire. D’ailleurs, les agences de presse et de com­mu­ni­ca­tion avec qui les ré­seaux tra­vaillent au ni­veau na­tio­nal, ac­com­pagnent par­fois les fran­chi­sés au plan lo­cal, sur­tout au mo­ment du lan­ce­ment. Si la tête de ré­seau (en par­ti­cu­lier dans le cadre d’une fran­chise) vous ré­pond qu’il n’existe au­cun sup­port, in­quié­tez-vous ! Un bon fran­chi­seur vous di­ra qu’il cherche à conser­ver un mi­ni­mum la main sur son image. En re­vanche, re­lan­cez ce der­nier pour sa­voir si vous pou­vez tout de même ap­por­ter quelques adap­ta­tions pour mieux cor­res­pondre aux spé­ci­fi­ci­tés de la clien­tèle de votre ter­ri­toire.

Mes com­mu­ni­ca­tions doivent-elles être va­li­dées par la tête de ré­seau ?

L’en­seigne qui vous ac­corde une cer­taine forme de li­ber­té pour adap­ter ses sup­ports voire vous per­met de créer les vôtres de toute pièce, exi­ge­ra sans doute une va­li­da­tion de sa part. Sa­chez qu’en ma­tière de com­mu­ni­ca­tion, type flyer ou pros­pec­tus, il n’y a pas que le dis­cours qui compte. La qualité du pa­pier et de l’im­pres­sion par exemple im­portent énor­mé­ment dans l’image vé­hi­cu­lée. Peu­têtre que votre tête de ré­seau a ré­fé­ren­cé des en­tre­prises en qui elle a confiance (avec des ta­rifs pré­fé­ren­tiels). De­man­dez-lui si c’est bien le cas. Si oui, sont-elles re­com­man­dées ou bien im­po­sées ? Ce su­jet re­join­dra ce­lui de la li­ber­té dans le choix des four­nis­seurs.

Puis-je créer mes propres site In­ter­net et comptes sur les ré­seaux so­ciaux ?

En­fin, der­nier su­jet, ce­lui d’In­ter­net, dé­sor­mais in­con­tour­nable. Cer­taines en­seignes pro­posent sur leur site des pages spé­ciales pour leurs fran­chi­sés. Elles an­ti­cipent de plus en plus cette ques­tion, et celle des pages sur les ré­seaux so­ciaux, pour évi­ter la ca­co­pho­nie. En la ma­tière, ren­sei­gnez-vous de nou­veau sur les dif­fé­rents sup­ports qu’elles vous ap­por­te­ront, no­tam­ment pour le com­mu­ni­ty ma­na­ge­ment, qui est un tra­vail à part en­tière et qui ne s’im­pro­vise pas. Vous de­vez a mi­ni­ma être for­mé. Dites-vous bien que si votre in­ter­lo­cu­teur est at­ten­tif à ce su­jet, c’est un bon signe. Sans tom­ber dans une po­li­tique li­ber­ti­cide, lais­ser-faire tout et n’im­porte quoi en la ma­tière pour­rait dé­gra­der l’in­té­gra­li­té de l’image de la marque.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.