“Je peux comp­ter sur le dy­na­misme de la com­mune”

MA­RIE COUR­TIN, FRAN­CHI­SÉE BABYCHOU SER­VICES À OUL­LINS

L'Officiel de La Franchise - - ANALYSE -

“Ori­gi­naire de Reims, je suis ar­ri­vée en ré­gion lyon­naise en mai 2017 pour ou­vrir ma fran­chise. Au­pa­ra­vant, j’étais sa­la­riée dans une agence de garde d’en­fants à do­mi­cile, je connais­sais donc bien le mé­tier, mais très peu mon nou­veau lieu d’im­plan­ta­tion. J’ai choi­si d’ou­vrir à Oul­lins, en pé­ri­phé­rie lyon­naise, j’in­ter­viens alors sur le sud-ouest lyon­nais. Oul­lins est une ville très dy­na­mique au ni­veau de la pe­tite en­fance. Il y a beau­coup de jeunes fa­milles qui s’y ins­tallent et des ac­tions sont me­nées par la Mai­rie. La place de l’en­fant est im­por­tante dans les dé­ci­sions mu­ni­ci­pales et c’est très in­té­res­sant pour moi. Par ailleurs, la com­mune est fa­ci­le­ment ac­ces­sible par les tran­sports, il y a le mé­tro qui me conduit en 10 mi­nutes au centre-ville de Lyon. De­puis mon ins­tal­la­tion, je peux aus­si comp­ter sur le dy­na­misme de la com­mune, par exemple l’as­so­cia­tion des com­mer­çants qui sont très en­clins à mon­ter des par­te­na­riats. L’en­vi­ron­ne­ment est fa­vo­rable”.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.