Es­pace et lu­mière

L'Officiel de la Maison - - D'intérieur -

Un dres­sing bien or­ga­ni­sé, c'est un gain de temps pour se pré­pa­rer. Là où les mètres car­rés se comptent au­tant que les mi­nutes, il ne fau­drait pas faire d'im­pairs dans l'agen­ce­ment de nos pré­cieux ran­ge­ments.

Une mul­ti­tude d'agen­ce­ments s'offrent alors à vous mais quelques op­tions fe­ront la dif­fé­rence. Un îlot cen­tral s'avère par exemple utile pour en­tre­po­ser ses ac­ces­soires tan­dis qu'un fau­teuil est in­dis­pen­sable pour se chaus­ser. Si votre es­pace dis­po­nible est res­treint, ne pa­ni­quez pas : une so­lu­tion existe pour tout le monde!vous pou­vez in­té­grer votre dres­sing à votre chambre dans un li­néaire de pla­cards et ré­par­tir les es­paces pour cha­cun. Con­sa­crez au mi­ni­mum 1,20 mètre par per­sonne dont 70 cm mi­ni­mum pour la pen­de­rie. Pour évi­ter le fouillis avec les ac­ces­soires tels que les bi­joux, cein­tures et les cra­vates de mon­sieur, pré­voyez des ran­ge­ments comme des boîtes ou com­par­ti­ments pour ti­roir. Mais n'ou­bliez pas l'éclai­rage: il n'y a rien de pire qu'un dres­sing plon­gé dans la pé­nombre où il est dif­fi­cile de dis­tin­guer les cou­leurs et tex­tures des vê­te­ments.

 Nul be­soin d'une pièce sup­plé­men­taire pour ac­cueillir un dres­sing digne de ce nom. La chambre peut tout à fait pro­po­ser des so­lu­tions de ran­ge­ment à la fois es­thé­tiques et spa­cieuses. (Sch­midt)

 Dans le dres­sing comme par­tout ailleurs dans la mai­son, un éclai­rage per­for­mant est par­ti­cu­liè­re­ment im­por­tant. Il vous per­met de choi­sir confor­ta­ble­ment votre te­nue, de trou­ver ra­pi­de­ment un pull, de voir si votre che­mise va avec votre cra­vate, etc. (Sil­ve­ra)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.