Une ré­no­va­tion contem­po­raine

Cette ré­no­va­tion contem­po­raine re­donne vie à une an­cienne ter­rasse vic­to­rienne. Le bois Ke­bo­ny car­bo­ni­sé par Shou Su­gi Ban donne une fi­ni­tion par­faite à cette ex­ten­sion.

L'Officiel de la Maison - - Sommaire - Pho­tos Tim Cro­cker

"Ce­la a été un plai­sir de tra­vailler avec Neil Du­shei­ko Ar­chi­tects et Ke­bo­ny pour ob­te­nir la fi­ni­tion dé­si­rée"

Si­tuée à Wal­tham­stow, la Black Ridge House fait par­tie du Do­maine War­ner, qui abrite des pro­prié­tés ré­pu­tées pour leur ca­rac­tère dis­tinc­tif. Conçue par Neil Du­shei­ko Ar­chi­tects, la Black Ridge House bé­né­fi­cie d'une ex­ten­sion spa­cieuse qui com­prend une cui­sine ou­verte, une salle à man­ger et un sa­lon au rez-de-chaus­sée, une chambre de maître et une salle de bain éclai­rée par le ciel au pre­mier étage. Pour le re­vê­te­ment de l'ex­ten­sion, du bois Ke­bo­ny car­bo­ni­sé par Shou Su­gi Ban a été choi­si pour four­nir une fi­ni­tion du­rable et at­trayante.

Ins­pi­rée par Wa­bi Sa­bi, une an­cienne phi­lo­so­phie ja­po­naise cen­trée sur l'ac­cep­ta­tion de la na­ture im­par­faite et tran­si­toire de la vie, la Black Ridge House pré­sente une ex­ten­sion de forme ir­ré­gu­lière qui ex­ploite in­tel­li­gem­ment la flexi­bi­li­té du bois. Soi­gneu­se­ment ins­tal­lée pour mi­ni­mi­ser les dé­chets, l'in­té­gra­tion ha­bile du re­vê­te­ment sé­pare les dif­fé­rentes élé­va­tions du bâ­ti­ment. Ke­bo­ny, un beau bois re­com­man­dé par de grands ar­chi­tectes, a été car­bo-

"La com­bi­nai­son de deux types de re­vê­te­ment car­bo­ni­sé pour dif­fé­ren­cier chaque étage a créé un ex­té­rieur du­rable et at­trayant"

ni­sé par Shou Su­gi Ban pour créer un re­vê­te­ment « Mi­na­mi No » qui a été com­bi­né avec le re­vê­te­ment à grains de Ke­bo­ny « Hi­jõ ni mi­ri­ki­te­ki na » de Shou Su­gi Ban pour for­mer la fa­çade ex­té­rieure noir fon­cé - un as­sor­ti­ment com­pa­tible avec la struc­ture en acier noir vi­sible de la pro­prié­té. En outre, Neil Du­shei­ko Ar­chi­tect­sa a adop­té la bio­phi­lie avec des ma­té­riaux tels que le bois re­cy­clé pour les portes in­té­rieures et le chêne na­tu­rel pour les sur­faces de tra­vail et les ar­moires de cui­sine.

Shou Su­gi Ban, un terme ja­po­nais qui se tra­duit par « planche de cèdre brû­lé », est une so­cié­té ba­sée au Royaume-uni qui fa­brique du bois en uti­li­sant cette tech­nique an­cienne de bois brû­lé, bros­sé ou pré-pa­ti­né et qui tra­vaille le bois Ke­bo­ny pour of­frir un pro­duit d'ap­pa­rence unique. Le bois Ke­bo­ny est un ma­té­riau idéal pour ce pro­ces­sus ap­pli­qué au feu, car il dé­ve­loppe une sur­face in­té­res­sante et une cou­leur noire pro­fonde,tout en conser­vant son ni­veau im­pres­sion­nant de du­ra­bi­li­té.

L'ex­té­rieur sombre de la Black Ridge House, con­trai­re­ment à l'in­té­rieur spa­cieux et lu­mi­neux, fait vrai­ment res­sor­tir ce pro­jet.

En po­ly­mé­ri­sant les pa­rois cel­lu­laires du bois, le bois gagne en du­ra­bi­li­té et en sta­bi­li­té di­men­sion­nelle, ce qui lui confère des ca­rac­té­ris­tiques si­mi­laires à celles du bois feuillu tro­pi­cal le plus dur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.