La cou­leur fait l'am­biance

Vous avez en­vie de faire souf­fler un vent de fraî­cheur sur votre dé­co ? Pas be­soin de gros tra­vaux pour rha­biller de neuf tout votre in­té­rieur : quelques coups de pein­ture bien choi­sie 1825 Théo­dore col­lec­tion pla­cés au bon en­droit suf­fisent pour re­don­ner

L'Officiel de la Maison - - Sommaire -

La pein­ture est in­dis­pen­sable pour re­faire sa dé­co, que ce soit pour don­ner de la cou­leur, cus­to­mi­ser un vieux meuble ou re­mo­de­ler l'es­pace! À nos rou­leaux donc, mais pas n'im­porte comment! Car, pour ga­ran­tir un bon ré­sul­tat il est pri­mor­dial d'évi­ter cer­tains écueils. Règle nu­mé­ro 1, pas de pré­ci­pi­ta­tion ! Pro­té­gez sys­té­ma­ti­que­ment votre chan­tier et pré­pa­rez tou­jours bien votre sur­face en amont, net­toyage, pon­çage et sous-couche oblige! De même, veillez à avoir les bons ou­tils et réa­li­sez des es­sais de cou­leurs avant de vous lan­cer.

Une fois ces quelques pré­cau­tions prises, il ne reste plus qu'à se lais­ser gui­der par ses en­vies et son sens ar­tis­tique, avec une pré­fé­rence en cette sai­son, pour les tons clairs as­so­ciés à la cou­leur dé­fi­nie par l'ins­ti­tut Pan­tone pour 2018 : le vio­let ! As­so­ciez le avec des jaunes pâles et des roses pêches, pour créer un en­vi­ron­ne­ment frais et re­vi­go­rant. Sans ou­blier que toute fan­tai­sie est per­mise ! Alors, choi­sis­sez de dé­li­mi­ter dif­fé­rentes zones de cou­leurs sur un même mur pour créer une sorte de mo­tif et don­ner du rythme, in­ter­ve­nez juste sur les plinthes et les portes pour ac­cen­tuer les vo­lumes en ap­por­tant une touche gra­phique, ou en­core, osez peindre de dif­fé­rentes cou­leurs les lattes de votre par­quet! Ca­chet et ori­gi­na­li­té ga­ran­tie !

Eco la­bels : pour des cou­leurs plus saines

Sui­vant la vague éco­lo­gique et bio, la pein­ture se met aus­si au vert. Mais at­ten­tion : na­tu­rel ne veut pas for­cé­ment dire sans risques pour l'or­ga­nisme. Com­men­çons par une brève ex­pli­ca­tion de leur fa­bri­ca­tion. Les pein­tures dites bio ne com­portent pas ou très peu de ré­sines pé­tro­chi­miques. Elles sont rem­pla­cées par des com­po­sants d'ori­gine vé­gé­tale ou mi­né­rale. Les dif­fé­rents pro­duits sont di­lués avec de l'eau ou de l'huile vé­gé­tale, puis épais­sis avec des mi­né­raux. En­fin, les teintes sont is­sues elles aus­si de pig­ments na­tu­rels. Si ce pro­cé­dé semble res­pec­tueux de l'en­vi­ron­ne­ment, cer­taines marques ajoutent tout de même des ad­di­tifs pé­tro­liers pour fa­ci­li­ter la pose, le sé­chage ou la du­ra-

La ten­dance est aux teintes neutres, aux cou­leurs pro­fondes et aux ef­fets de ma­tière, pe­tit tour des pein­tures qui ont le vent en poupe.

bi­li­té de la pein­ture. Il faut donc prendre garde aux pein­tures dites éco­lo­giques qui ne contiennent pas uni­que­ment des com­po­sants d'ori­gine na­tu­relle. Cer­tains la­bels per­mettent d'y voir plus clair. Ce­la va du clas­sique NF En­vi­ron­ne­ment à d'autres éco-la­bels sym­bo­li­sés par une fleur qui sont eux plus exi­geants. Le la­bel Pein­ture Na­ture cer­ti­fie que 100% des in­gré­dients sont na­tu­rels.

Concer­nant leur uti­li­sa­tion, comme toutes les pein­tures elles contiennent et li­bèrent lors de la pose des Com­po­sés Or­ga­niques Vo­la­tiles (COV). Il est donc re­com­man­dé d'aé­rer plu­sieurs jours après l'ap­pli­ca­tion et de res­pec­ter les temps de sé­chage qui sont plus longs en moyenne que les pein­tures clas­siques. Avant d'ac­qué­rir ces pein­tures « bios », soyez at­ten­tifs aux com­po­sants, no­tam­ment aux liants qui peuvent s'avé­rer al­ler­gènes. Pas­sées ces vé­ri­fi­ca­tions, vous pour­rez créer votre nou­velle am­biance. Qua­li­ta­ti­ve­ment égales à leurs ho­mo­logues chi­miques, les pein­tures bios per­mettent les mêmes fo­lies et en­vies qu'une pein­ture clas­sique. Leur pa­lette de cou­leur est qua­si­ment aus­si large, à l'ex­cep­tion de teintes comme le vert pis­tache ou le rouge vif.

 Ef­fet Chau­lé Il per­met re­pro­duire l'usure na­tu­relle du temps. Vé­ri­table suc­cès, il sé­duit par son ef­fet au­then­tique à l'as­pect ul­tra-mat et au tou­cher crayeux, plein de charme (Li­bé­ron).

Graf­fi­tis Pour que vos murs ou vos meubles in­té­rieurs puissent être re­cou­verts de craie, il vous suf­fit d'ap­pli­quer une couche de pein­ture spé­ciale qui crée une sur­face de ta­bleau ef­fa­çable à l'éponge. (Rust-oleum®).Ré­sine lu­mi­nes­cente Cette tech­no­lo­gie in­no­vante ab­sorbe la lu­mière (na­tu­relle ou ar­ti­fi­cielle) le jour pour la res­ti­tuer dans l'obs­cu­ri­té. Il est pos­sible de dé­co­rer en in­té­rieur une chambre d'en­fant en pei­gnant par touche sur un mur, du mo­bi­lier, nez de marches, etc. (Na­tur­light, de Ré­si­nence).

Crème de cou­leur Sa tex­ture crème au fort pou­voir cou­vrant est pro­po­sée en deux as­pects : sa­tin et mat. Elle est acry­lique et mo­no­couche. Ici les teintes Fleur de Co­ton et Cuivre rose (Du­lux Va­len­tine).

Le mar­ron Staf­fa, rap­pele un cho­co­lat au lait épais, aux al­lures de crème ca­cao (Mer­ca­dier).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.