Le bal­lon de foot

L'officiel Hommes - - ÉDITO -

Sym­bole noir et blanc d’une norme vi­rile avide de matchs OM-PSG, “l’ob­jet bon­dis­sant” semble aux an­ti­podes de la ten­dance. Pour­tant, après un pas­sage entre les mains d’ex­perts ès style, il de­vient aus­si ra­cé qu’une paire de belles pompes. Voire il at­tire ceux qui ne savent pas (en­core) le tâ­ter. Mo­no­gram­mé chez Louis Vuit­ton à l’oc­ca­sion de la Coupe du monde 1998 et ac­com­pa­gné de sa malle sur me­sure ; con­çu en cuir Ve­ne­zia et pi­qué sellier chez Berluti ; rayé baya­dère lors­qu’il est re­gar­dé par Paul Smith… il a pris du ga­lon. Dé­sor­mais, on le traque, on le bi­chonne, on le col­lec­tionne. Bien au-de­là du rôle pu­re­ment uti­li­taire qu’il joue sur le ter­rain.

1860 Date de créa­tion

Thier­ry La Fronde chic : le bal­lon se prend pour une arme conton­dante dans sa ca­ra­pace Vuit­ton.

Guerre froide : l’ouest-al­le­mand Franz Be­cken­bauer per­cute un foot­bal­leur so­vié­tique en 1966.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.