LA MéTHODE MAR­TINE DE RICHEVILLE

L’officiel Medecine et Chirurgie Esthetique - - Guide - PAR LAU­RENCE BEUR­DE­LEY

« J’ai ima­gi­né le massage que j’au­rais vou­lu re­ce­voir”, confie Mar­tine de Richeville. Le pro­to­cole qu’elle a créé est un soin du corps re­mo­de­lant ma­nuel fon­dé sur l’oxy­gé­na­tion pro­fonde des tis­sus en­traî­nant un drai­nage lym­pha­tique et mé­ta­bo­lique. Forte de son ex­pé­rience, elle ap­plique au­jourd’hui ce concept à un soin re­pul­pant du vi­sage. Ob­jec­tif : to­ni­fier la tex­ture cu­ta­née et gom­mer les mé­faits de l’âge. “Mon idée est de tra­vailler sur les ten­sions du vi­sage”, ex­plique cette spé­cia­liste, psy­cho­logue de for­ma­tion, rom­pue à la mé­de­cine chi­noise et au massage eu­ryth­mique de Ru­dolf Stei­ner. Ce soin consiste à dé­tendre les cris­pa­tions du vi­sage par des mou­ve­ments spé­ci­fiques, avec pour seuls ou­tils les mains, qui ouvrent les traits, ré­oxy­gènent les tis­sus et boostent la production de col­la­gène et d’élas­tine. “Le manque d’oxy­gène et ses consé­quences sur la peau en­traîne la perte des vo­lumes et la ptôse du contour du vi­sage”, constate Mar­tine de Richeville. Plus on com­mence jeune, mieux c’est. Comme tou­jours, mieux vaut pré­ve­nir que gué­rir. Se­cret de ce pro­ces­sus pas comme les autres, le tou­cher. Pas de pro­duit ap­pli­qué au préa­lable sur la peau, on ne res­sent que la pulpe des doigts des pra­ti­ciennes for­mées à cette méthode. Elles tra­vaillent fa­çon main de fer dans un gant de ve­lours les dif­fé­rentes zones de blo­cage (cor­res­pon­dant à cer­tains points d’acu­punc­ture) pour li­bé­rer les ten­sions. Ain­si sont vi­sés oc­ci­put, tra­pèze, maxil­laire, front, contour des yeux… La bouche est mas­sée de l’in­té­rieur pour di­la­ter les sillons na­so-gé­niens. Sen­sa­tion sur­pre­nante. Le cou et le dé­col­le­té s’ins­crivent au pro­gramme. L’ac­tion de ce soin ne se me­sure pas seule­ment au ré­sul­tat, mais éga­le­ment au bien-être qu’il pro­cure. \ 150 € les 50 mi­nutes pour le corps, 110 € les 45 mi­nutes pour le vi­sage. Mar­tine de Richeville : 13, bou­le­vard Ma­le­sherbes, Pa­ris 8e. Et 20, ave­nue Bos­quet, Pa­ris 7e. Tél. 01 44 94 09 38. www.mar­ti­ne­de­ri­che­ville.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.