CO­OLS­CULP­TING BY ZEL­TIQ : POUR FONDRE DE FROID

L’officiel Medecine et Chirurgie Esthetique - - Chirurgie Esthétique -

Elle a dé­jà été uti­li­sée par plus d’un mil­lion et de­mi de pa­tients dans le monde sou­hai­tant perdre dé­fi­ni­ti­ve­ment des ex­cès de graisse lo­ca­li­sés. La cryo­li­po­lyse (par le pro­cé­dé Co­ols­culp­ting by Zel­tiq, le lea­der amé­ri­cain en la ma­tière) est la seule tech­nique mé­di­cale bre­ve­tée à avoir re­çu aux USA l’agré­ment de la Food Drugs Ad­mi­nis­tra­tion. Au­jourd’hui, le re­tour d’ex­pé­rience est de cinq ans. 4 000 cas trai­tés ont été ana­ly­sés. La pro­cé­dure douce ne né­ces­site ni anes­thé­sie, ni in­jec­tion de pro­duit, ni geste in­va­sif. Elle n’al­tère pas les struc­tures de la peau. Elle com­bine un sys­tème d’as­pi­ra­tion à l’ac­tion d’un froid in­tense (-9 °C) qui se ré­vèle ef­fi­cace pour ré­duire les bour­re­lets adi­peux si­tués au-des­sus et en-des­sous du nom­bril. L’ac­tion s’ex­plique par la ré­sorp­tion au­to­ma­tique des adi­po­cytes ex­po­sés au froid com­bi­née à une ac­tion de pres­sion. Les cel­lules grais­seuses sont en­suite éli­mi­nées par le sys­tème lym­pha­tique. Le trai­te­ment se fait par l’ap­pli­ca­tion d’une pièce à main qui as­pire l’amas grais­seux quand la tem­pé­ra­ture des­cend pro­gres­si­ve­ment. Deux sys­tèmes de sécurité bre­ve­tés ac­com­pagnent le pro­to­cole pour évi­ter le risque de brû­lure par le froid. Le pre­mier sur­veille la tem­pé­ra­ture à chaque se­conde afin qu’elle ne baisse pas en-des­sous de -9°C, et le se­cond est un cous­si­net de gel ap­pli­qué à même la peau. Le ré­sul­tat s’ob­serve 2 à 3 mois plus tard. L’ef­fet com­pa­rable à une li­po­suc­cion s’am­pli­fie dans les mois sui­vants. En gé­né­ral, une séance suf­fit. Dans cer­tains cas une deuxième séance peut être né­ces­saire. At­ten­tion le sys­tème Co­ols­culp­ting par Zel­tiq n’est pas un trai­te­ment contre l’obé­si­té. Il per­met en re­vanche de resculpter le corps. Le ré­sul­tat est du­rable car l’amé­lio­ra­tion est liée à la mort des cel­lules (apop­tose). / ENTRE 550 ET 650 € PAR ZONE. WWW.CO­OLS­CULP­TING.COM

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.