Car­net de route

L'officiel Voyage - - AILLEURS -

Y al­ler

Avec Kuo­ni, cir­cuit “Pa­na­ma Hoy” de 9 jours/7 nuits en pen­sion com­plète à par­tir de 2 050 € par per­sonne, in­cluant les vols A/R sur TAP Por­tu­gal avec tran­sit à Lis­bonne. Plus d'in­fos sur www.kuo­ni.fr

Dor­mir

Trump Ocean Club Splen­deur et dé­me­sure pour ce co­quillage de 293 mètres, avec des suites sur 70 étages ou­vertes sur l'océan. À par­tir de 209 $ la nuit pour deux. Calle Colón, Pa­namá. Tél.+507 215-8800. www.trum­po­cean­club.com

Ame­ri­can Trade Tour­nant le dos à l'océan comme au Fi­nan­cial Dis­trict, le sym­bole de la gen­try­fi­ca­tion de la vieille ville de Cas­co Vie­jo est un must ab­so­lu, à la fois vin­tage et sub­ti­le­ment contem­po­rain. Construit dans l'un des plus vieux bâ­ti­ments de la ville, c'est une sorte de Costes sud-amé­ri­cain mê­lant une am­biance Pro­hi­bi­tion ver­sion Al Ca­pone aux exi­gences du wi­fi ac­cess. À par­tir de 200 $ la nuit pour deux. Calle 10A Oeste, Pa­namá. Tél. +507 211-2000. www.ace­ho­tel.com

Boire un verre

Dia­blo Ros­so Au coeur de Cas­co Vie­jo, ce concept-store of­fi­ciant à la fois en tant que ga­le­rie, ca­fé et lieu de dé­bats réunit la mi­cro-bo­hème lo­cale, post-mé­tis­sée et cos­mo­po­lite. Dans le même genre, la ga­le­rie Los del Pa­tio est aus­si muy tran­qui­la ! Calle 6A y Ave­ni­da A., Calle 6A Oeste, Pa­namá. Tél. +507 262-1957. www.dia­blo­ros­so.com

Tan­ta­lo À la fois hô­tel et res­tau­rant chic, le Tan­ta­lo est sur­tout le roof-top le plus cou­ru de la ville, idéal pour prendre la lu­mière des sun­lights après un verre dans le très un­der­ground Re­lic Bar. Calle 8 Este con Ave­ni­da B, Cas­co Vie­jo, Pa­na­ma. Tél. +507 262-4030. www.tan­ta­lo­ho­tel.com

Sor­tir

Tea­tro Ama­dor Au coeur du Cas­co An­ti­guo, ce ca­ba­ret d'un autre temps a été brillam­ment re­loo­ké en club de nuit digne des meilleurs boîtes de Bar­ce­lone ou de Ber­lin, avec des DJ'S up-to-date et une po­pu­la­tion mé­tis­sée et bouillon­nante. Dé­pay­se­ment et amu­se­ment ga­ran­tis. Ave­nue Cen­tral, Pa­na­ma. http://tea­troa­ma­dor. com

Ache­ter un pa­na­ma

Vic­tor C'est le plus connu des ven­deurs de la vieille ville qui choi­si­ra pour vous ce cha­peau en pal­mier tres­sé par des pe­tites mains équa­to­riennes et po­pu­la­ri­sé par Ted­dy Roo­se­velt lors de l'inau­gu­ra­tion du ca­nal. Sym­bole du co­lon, son ori­gine est en­tiè­re­ment in­dienne, tout comme le som­bre­ro pin­ta­do, cha­peau tres­sé en­tiè­re­ment au Pa­na­ma que l'on porte avec le bord re­le­vé, signe de réus­site et de charme mas­cu­lin. Mais rien ne vaut un bon (et vé­ri­table) Mon­te­cris­ti. Calle 3A Oeste, Pa­namá. Tél. +507 211-0756. vic­tors­pa­na­ma­hats.blog­spot.com

Man­ger ty­pique

El Tra­piche Vous n'au­rez ja­mais mis vrai­ment les pieds au Pa­na­ma avant d'avoir goû­té au San­co­cho, sorte de bouillon de poule as­sez re­le­vé au cur­cu­ma ser­vi avec du riz blanc pour faire pas­ser la brû­lure… Idéale les len­de­mains de fies­ta pour ses ver­tus ré­gé­né­ra­tives, cette soupe est la spé­cia­li­té du Tra­piche, res­tau­rant pé­ru­vien (et oui !) dont les plats à la carte n'ex­cèdent pas 8 dol­lars. Un must. Via Ar­gen­ti­na, Pa­namá. Tél. +507 269-4353.

Écou­ter : Ru­ben Blades, le Bruce Spring­steen du cru, chan­teur de sal­sa en­ga­gée (la chan­son Pedro Na­va­ja) et mi­nistre du tou­risme pa­na­méen.

Lire : Pa­na­ma, Ar­mand Re­clus et le ca­nal des deux océans, de Gé­rard Fau­con­nier, ra­conte l'his­toire d'ar­mand Re­clus qui a le pre­mier ex­plo­ré l'isthme pour confier son ex­tra­or­di­naire col­lec­tion de notes à Fer­di­nand de Les­seps.

Voir : Le Tailleur de Pa­na­ma, de John Boor­man, ex­cellent thril­ler avec Pierce Bros­nan, d'après le cé­lèbre ro­man de John Le Car­ré.

For­ma­li­tés

Pas­se­port : en cours de va­li­di­té au moins six mois après la date re­tour. Vac­cins : uni­ver­sels. Trai­te­ment an­ti­pa­lu­déen en cas de sé­jour aux fron­tières du Cos­ta-ri­ca et de la Co­lom­bie. Dé­ca­lage ho­raire : - 6 heures en été, - 7 heures en hi­ver. Pé­riode conseillée : de jan­vier à avril (pé­riode sèche). Mon­naie : le dol­lar amé­ri­cain pour les billets, le bal­boa pour les pièces (la Banque cen­trale n'émet plus de mon­naie na­tio­nale).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.