Edouard Phi­lippe re­lance les pe­tits dé­jeu­ners de la ma­jo­ri­té

L'Opinion - - Social : Macron Multiplie Les Fronts - J.-J.B.

LES PRINCIPAUX LEADERS de la ma­jo­ri­té sont conviés au­jourd’hui mar­di à Ma­ti­gnon. Ils de­vraient s’y re­trou­ver avant le ren­dez-vous pré­vu entre Edouard Phi­lippe et Pierre Gat­taz, le pré­sident du Me­def. Se­lon nos in­for­ma­tions, Edouard Phi­lippe a dé­ci­dé de re­lan­cer les pe­tits dé­jeu­ners heb­do­ma­daires de la ma­jo­ri­té, comme sous le quin­quen­nat pré­cé­dant. En pleine tur­bu­lence po­li­tique, le Pre­mier mi­nistre veut res­ser­rer les liens de la ma­jo­ri­té et permettre à cha­cun d’ac­cor­der ses vio­lons po­li­tiques. « Ce qui a man­qué dans la baisse des aides au lo­ge­ment, c’est l’en­cap­su­lage po­li­tique », ob­serve un député LREM. Au­tre­ment dit, le ca­drage po­li­tique d’une me­sure seule­ment ser­vie comme une purge es­ti­vale. Et Ma­ti­gnon est sou­vent poin­tée du doigt par la base des par­le­men­taires comme ayant man­qué de ré­ac­tion. Les di­ri­geants de la Ré­pu­blique en Marche et ceux du Mo­dem se­ront bien sûrs au­tour de la table. Reste à sa­voir si des dé­pu­tés « construc­tifs » se­ront éga­le­ment pré­sents. « Si des membres de notre groupe y sont conviés, ce se­ra une rup­ture de ban », es­time Phi­lippe Vi­gier, député UDI d’Eure- et-Loir. Au­tre­ment dit, l’ex­plo­sion du groupe construc­tif à l’As­sem­blée na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.