Lau­rence Sailliet ne se­ra pas can­di­date à la pré­si­dence LR

Il n’y a dé­sor­mais plus que cinq can­di­dats pour di­ri­ger les Ré­pu­bli­cains. Ceux-ci ont jus­qu’à mer­cre­di pour réunir les par­rai­nages

L'Opinion - - Emploi : Le Décrochage Des Villes Moyennes - In­ter­view Lu­do­vic Vi­gogne @LVi­gogne

Afin de pou­voir concou­rir, les can­di­dats à la pré­si­dence des Ré­pu­bli­cains ont jus­qu’à mer­cre­di 20 heures pour faire par­ve­nir les par­rai­nages d’au moins 2 347 adhé­rents et 13 par­le­men­taires LR à la Haute Au­to­ri­té du par­ti, qui pu­blie­ra le 26 oc­tobre la liste of­fi­cielle des pos­tu­lants. Si Laurent Wau­quiez en dis­po­se­ra très lar­ge­ment, Flo­rence Por­tel­li as­sure aus­si les réunir. Maël de Ca­lan, Da­niel Fas­quelle et Ju­lien Au­bert semblent en dif­fi­cul­té. Dans l’Opi­nion, Lau­rence Sailliet an­nonce qu’elle ne se­ra pas can­di­date. Le 10 dé­cembre, 234 908 adhé­rents pour­ront vo­ter.

LAU­RENCE SAILLIET

fait par­tie des six can­di­dats dé­cla­rés à la pré­si­dence des Ré­pu­bli­cains, re­mise en jeu cet au­tomne. L’ex-can­di­date mal­heu­reuse aux lé­gis­la­tives dans la 5e cir­cons­crip­tion des Fran­çais de l’étran­ger avait été la pre­mière à se lan­cer, le 9 juillet.

Pour concou­rir à la pré­si­dence des Ré­pu­bli­cains, il faut avoir réuni, avant le 11 oc­tobre, le par­rai­nage d’au mi­ni­mum 13 par­le­men­taires et 2 347 adhé­rents, ré­par­tis sur au moins quinze fé­dé­ra­tions dé­par­te­men­tales dif­fé­rentes. Où en êtes-vous ?

J’ai ob­te­nu les par­rai­nages de 14 par­le­men­taires et de près de 1 800 adhé­rents. Compte te­nu de la proxi­mi­té de l’échéance, ce­la ne me per­met­tra pas, en toute clair­voyance, d’être qua­li­fiée. Je ne se­rai donc pas can­di­date. In­con­nue lors du dé­pôt de ma candidature, avec ma jeune équipe, qui s’est consti­tuée na­tu­rel­le­ment sur l’en­semble du ter­ri­toire et à qui je dois beau­coup, j’ai mal­gré tout at­teint une grande par­tie de l’ob­jec­tif. D’au­tant plus que je ne me suis ap­puyée sur au­cune écu­rie de la pri­maire et que je ne me suis ins­crite dans le sillage d’au­cun « poids lourd ». Ma candidature était une candidature de li­ber­té et de vé­ri­table re­nou­vel­le­ment. La confiance qui m’a été ac­cor­dée m’ho­nore et m’en­cou­rage à pour­suivre.

Les condi­tions pour par­ti­ci­per à ce scru­tin, qui au­ra lieu les 10 et 17 dé­cembre, étaien­telles trop éle­vées ?

La dif­fi­cul­té était connue dès le dé­part et c’est pour­quoi j’avais sai­si la Haute Au­to­ri­té des Ré­pu­bli­cains pour l’aler­ter sur l’im­por­tance d’une com­mu­ni­ca­tion in­tense afin d’im­pli­quer au maxi­mum nos mi­li­tants et de faire connaître l’en­semble des can­di­dats. Néan­moins, je me suis en­ga­gée dans cette élec­tion avec réa­lisme et mo­des­tie, j’en ac­cepte donc les règles et le ré­sul­tat.

Puisque vous n’êtes pas can­di­date, qui al­lez-vous sou­te­nir ?

Au­cun des autres can­di­dats ne porte mon projet de dé­mo­cra­ti­sa­tion et de dé­cen­tra­li­sa­tion du par­ti, ni la ligne po­li­tique que je dé­fends. Mais au­jourd’hui, nos mi­li­tants veulent clai­re­ment et avant tout que nous puis­sions nous ras­sem­bler pour re­fon­der notre mou­ve­ment. Dans un es­prit de res­pon­sa­bi­li­té, si le ras­sem­ble­ment qu’as­sure vou­loir mettre en oeuvre Laurent Wau­quiez de­vient réa­li­té, j’en se­rai.

L’élec­tion le 10 dé­cembre va-t-elle tran­cher la ligne du par­ti ?

S’il y a ras­sem­ble­ment, ce ne peut être d’em­blée sur une seule ligne po­li­tique. Nous de­vons la bâtir en­semble avec une grande par­ti­ci­pa­tion in­dis­pen­sable de nos mi­li­tants. Je dé­fen­drai alors ma vi­sion de la droite. Une droite qui en­cou­rage les li­ber­tés : d’en­tre­prendre, de se réa­li­ser, de choi­sir sa vie per­son­nelle, une droite ferme sur la sé­cu­ri­té, la jus­tice et la lutte contre le ter­ro­risme, une droite eu­ro­péenne car la réus­site de la France est in­dis­so­ciable de celle de l’Eu­rope. Notre projet pour la France ne peut être qu’une oeuvre col­lec­tive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.