Billet. Der­nier ta­bou

L'Opinion - - La Une - Mi­chel Schifres mschifres@lo­pi­nion.fr

La der­nière grande po­lé­mique du temps vient des Etats-Unis. Elle met aux prises le Pré­sident amé­ri­cain et son chef de la di­plo­ma­tie. Ce­lui-ci au­rait trai­té le pre­mier de « dé­bile ». Vrai ou pas, le qua­li­fi­ca­tif a fait bon­dir Do­nald. Qui a ri­pos­té en pro­po­sant de com­pa­rer leur QI, ajou­tant sans com­plexe : « Et je peux vous dire qui va ga­gner. » Cette ri­va­li­té sur le thème « qui a le plus gros ? » est ra­fraî­chis­sante : elle rap­pelle les concours de men­su­ra­tion que tant de ga­mins ont pra­ti­qués à l’école. Mais après tout, pour­quoi pas ? Au­jourd’hui on sait tout des chefs d’Etat, y com­pris de leur ar­gent et de leur vie pri­vée. Seul le QI est ta­bou, pas ques­tion de le dé­cou­vrir. Cette pu­deur est com­pré­hen­sible. Et si l’on ap­pre­nait qu’on peut ar­ri­ver au som­met en étant bête ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.