Gram­maire : l’ex­clu­sion par l’in­clu­sion

L'Opinion - - La Une - Rémi Go­deau @re­mi­go­deau

Peut-on faire plus éli­tiste que cette con­tro­verse sur la gram­maire in­clu­sive ? Un sys­tème sco­laire à la pé­da­go­gie trop dé­faillante pour cor­ri­ger le dé­ter­mi­nisme so­cial, plus de 90 000 éco­liers dé­cro­cheurs pro­mis chaque an­née à l’ex­clu­sion, des uni­ver­si­tés en throm­bose parce que conçues comme des ma­chines à ab­sor­ber sans sé­lec­tion des co­hortes de ba­che­liers… et l’ur­gence se­rait d’ins­tru­men­ta­li­ser la gram­maire à des fins de lutte pour l’éga­li­té entre les femmes et les hommes ? Juste com­bat, mau­vaise arme.

Les si­gna­taires du ma­ni­feste à ne plus en­sei­gner la règle se­lon la­quelle le mas­cu­lin l’em­porte sur le fé­mi­nin font fausse route. « Elles et ils » se trompent d’époque. Est-il vrai­ment per­ti­nent de ré­cla­mer un re­tour aux prin­cipes du XVIIe, siècle où la langue n’était l’af­faire que d’une clique peu sou­cieuse d’un peuple illet­tré et où, que l’on sache, la si­tua­tion des femmes n’avait rien d’en­viable ? Ils se trompent d’ob­jec­tif. C’est vrai, cette norme de pré­émi­nence mas­cu­line ca­chait à l’époque des consi­dé­ra­tions plus po­li­tiques que lin­guis­tiques. Mais dès lors, la mis­sion de l’école de­vrait être d’ex­pli­quer l’his­toire d’un lan­gage et de ses pré­ju­gés sexistes plu­tôt que de ré­in­ven­ter la gram­maire à des fins mi­li­tantes – jus­qu’à sin­ger dans la pra­tique les ma­chistes d’an­tan in­cri­mi­nés. Après tout, la connais­sance de l’hé­ri­tage ju­déo- chré­tien du pays ne vaut pas adhé­sion re­li­gieuse, ni ne nuit à la Ré­pu­blique laïque, au contraire.

En­fin, ils se trompent d’ana­lyse. Car au pré­texte du re­fus d’un sym­bole de do­mi­na­tion d’un sexe sur l’autre, les re­belles de la gram­maire va­lo­risent la déso­béis­sance, l’in­uti­li­té de la norme, l’idéo­lo­gi­sa­tion de l’en­sei­gne­ment… Au risque d’ac­cen­tuer l’image d’une France d’en haut, cou­pée du réel et peu sou­cieuse du gâ­chis hu­main. L’échec sco­laire est tout sauf in­clu­sif.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.