Le 31 dé­cembre au plus tard

l'Opi­nion lance une aug­men­ta­tion de ca­pi­tal d’un mon­tant de 2 000 000 d’eu­ros au­près d’in­ves­tis­seurs pro­fes­sion­nels par pla­ce­ment pri­vé d’ac­tions nou­velles éli­gibles au dis­po­si­tif fiscal IR-PME et En­tre­prise de presse (ré­duc­tions d’im­pôt sur le re­ve­nu)

L'Opinion - - Actualités -

La so­cié­té Bey Me­dias SAS, so­cié­té mé­dia mul­ti-sup­port (presse, in­ter­net, vi­déo) qui ex­ploite le jour­nal l’Opi­nion, lance une aug­men­ta­tion de ca­pi­tal, avec sup­pres­sion du droit pré­fé­ren­tiel de sous­crip­tion par pla­ce­ment pri­vé d’ac­tions nou­velles, ex­clu­si­ve­ment ré­ser­vée aux per­sonnes ou en­ti­tés ayant le sta­tut d’in­ves­tis­seurs qua­li­fiés pro­fes­sion­nels fran­çais et étran­gers. Cet in­ves­tis­se­ment se­ra réa­li­sé au tra­vers d’un Hol­ding dé­dié, Les Amis de l’Opi­nion SAS.

Cette aug­men­ta­tion de ca­pi­tal est réa­li­sée confor­mé­ment à l’ar­ticle L. 411-2 du Code Mo­né­taire et Fi­nan­cier et des lois et rè­gle­ments ap­pli­cables. Confor­mé­ment à l’ar­ticle 211-3 du rè­gle­ment gé­né­ral de l’Au­to­ri­té des Mar­chés Fi­nan­ciers, il est pré­ci­sé que (i) cette aug­men­ta­tion de ca­pi­tal n’a pas don­né lieu à un pros­pec­tus sou­mis au vi­sa de l’AMF, que (ii) les per­sonnes ou en­ti­tés ayant le sta­tut d’in­ves­tis­seurs qua­li­fiés fran­çais et étran­gers ne peuvent par­ti­ci­per à cette offre que pour compte propre dans les condi­tions fixes aux ar­ticles D. 411-1, D. 411-2, D. 734-1, D. 744-1, D. 754-1 et D. 764-1 du code mo­né­taire et fi­nan­cier ; (iii) que la dif­fu­sion, di­recte ou in­di­recte, dans le pu­blic des ins­tru­ments fi­nan­ciers ain­si ac­quis ne peut être réa­li­sée que dans les condi­tions pré­vues aux ar­ticles L. 411-1, L. 411-2, L. 412-1 et L. 621-8 à L. 621-8-3 du code mo­né­taire et fi­nan­cier.

La per­ti­nence de la stra­té­gie de L’Opi­nion a dé­jà été récompensée par l’ar­ri­vée du groupe Dow Jones (News Corp) au ca­pi­tal de Bey Me­dia SA, un des lea­ders mon­dial dans le do­maine de la presse. Outre les rap­ports ca­pi­ta­lis­tiques entre les deux so­cié­tés, des ac­cords com­mer­ciaux ont éga­le­ment été mis en place pour la dis­tri­bu­tion du Wall Street Jour­nal et d’autres jour­naux et bases de don­nées en France par Bey Me­dias. Les pers­pec­tives de dé­ve­lop­pe­ment sont donc très fortes.

Le pro­duit brut de cette aug­men­ta­tion de ca­pi­tal de l’ordre de 2 mil­lions d’eu­ros per­met­tra de ren­for­cer les in­ves­tis­se­ments dans le do­maine di­gi­tal de l’Opi­nion pour ca­pi­ta­li­ser sur les op­por­tu­ni­tés qu’offrent les ré­seaux so­ciaux et la mo­bi­li­té. La pé­riode de sous­crip­tion se­ra clô­tu­rée le 31 dé­cembre 2017. Seuls une cin­quan­taine de dos­siers se­ront re­te­nus. La sous­crip­tion mi­ni­mum est de 25.000 €. Les sous­crip­tions se­ront éli­gibles à la ré­duc­tion

d’im­pôt IR-PME, ce qui per­met­tra aux in­ves­tis­seurs de bé­né­fi­cier d’une ré­duc­tion d’IR de 18 % des mon­tants sous­crits dans la li­mite de 50 000 € par an­née (100 000 € pour les contri­buables ma­riés ou pac­sés). Elles se­ront éga­le­ment éli­gibles à la ré­duc­tion d’im­pôt en fa­veur des en­tre­prises de presse, qui per­met aux in­ves­tis­seurs de bé­né­fi­cier d’une ré­duc­tion d’IR de 30 % des mon­tants sous­crits dans la li­mite de 5 000 € par an­née (10 000 € pour les contri­buables ma­riés ou pac­sés). Les in­ves­tis­seurs qua­li­fiés in­té­res­sés peuvent se pro­cu­rer le dos­sier d’in­ves­tis­se­ment en en­voyant un e-mail à l’adresse sui­vante : te­pa@lo­pi­nion.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.