« Ka­bi­la conser­ve­ra un rôle de pre­mier plan en RD Con­go »

Le chef de l’Etat congo­lais ne se­ra vrai­sem­bla­ble­ment pas can­di­dat à sa suc­ces­sion à la pré­si­den­tielle de dé­cembre

L'Opinion - - Macron Se Place Au Centre Du Village - Interview Pascal Ai­rault

La com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale se re­trouve ven­dre­di à Ge­nève pour par­ti­ci­per à la con­fé­rence des do­na­teurs pour la Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Con­go afin de fi­nan­cer les ac­tions hu­ma­ni­taires dans le pays. Le pou­voir congo­lais n’a pas pré­vu de ve­nir. Il a aus­si dé­ci­dé de se pas­ser de l’aide fi­nan­cière des bailleurs de fonds pour or­ga­ni­ser la pré­si­den­tielle et les lé­gis­la­tives de dé­cembre alors que les ten­sions sont vives avec l’opposition. Porte- pa­role de la ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle, An­dré-Alain Atun­du re­vient pour l’Opi­nion sur la pré­pa­ra­tion de l’élec­tion, la suc­ces­sion et les po­lé­miques avec l’opposition et l’Eglise ca­tho­lique.

On parle de re­tard. L’élec­tion pré­si­den­tielle au­ra-t-elle lieu le 23 dé­cembre 2018 ?

Sa pré­pa­ra­tion est en bonne voie. La liste des cir­cons­crip­tions a été dé­po­sée pour que le gou­ver­ne­ment puisse pré­pa­rer un pro­jet de loi d’ici au 23 mai. Cette loi se­ra en­suite pro­mul­guée pour que le dé­lai soit res­pec­té. Le fi­chier élec­to­ral a été net­toyé. Il de­vrait comp­ter un peu plus de 40 mil­lions d’élec­teurs. Le coût des élec­tions est d’en­vi­ron 500 mil­lions de dol­lars. L’Etat dé­gage 30 mil­lions de dol­lars chaque mois pour que le scru­tin se tienne. Il y au­ra un ap­pui tech­nique de la Mis­sion des Na­tions Unies en RDC (Mo­nus­co). Se­ra-t-il de la même im­por­tance que pour les scru­tins précédents ? Ce­la reste à dis­cu­ter.

Une po­lé­mique fait rage sur le re­cours à une ma­chine élec­to­rale que l’opposition soup­çonne d’être une ma­chine à fraude…

Il ne s’agit que d’une ma­chine à im­pri­mer les bul­le­tins. Le re­cours à cette op­tion a été re­com­man­dé lors d’un ac­cord politique en 2016 afin d’al­lé­ger les coûts et fa­ci­li­ter le pro­ces­sus.

La ques­tion ex­plo­sive est : Jo­seph Ka­bi­la va-t-il se re­pré­sen­ter ?

Le pré­sident Ka­bi­la n’a ja­mais ma­ni­fes­té une ré­sis­tance quel­conque à la Consti­tu­tion. Après deux man­dats, il ne peut se re­pré­sen­ter. Ce­la n’ar­range pas l’opposition qui se perd en conjec­tures sur de pré­ten­dues ma­noeuvres. Elle n’est pas prête à al­ler au scru­tin. Une par­tie de l’opposition pré­co­nise une tran­si­tion sans Ka­bi­la ; une autre plus ra­di­cale cherche à brû­ler la case en pre­nant le pou­voir par la vio­lence de la rue.

Qui se­ra le can­di­dat de la Ma­jo­ri­té pré­si­den­tielle (MP) ? La dé­pouille d’Etienne Tshi­se­ke­di, l’op­po­sant his­to­rique, est à Bruxelles 14 mois après son dé­cès. Est-ce le pou­voir qui bloque son re­tour de peur d’un em­bra­se­ment lors des ob­sèques ?

C’est une tur­pi­tude fa­mi­liale. Le corps ap­par­tient à la fa­mille mais le choix du lieu de sé­pul­ture re­vient au gou­ver­neur de Kin­sha­sa. Son fils, Fe­lix Tshi­se­ke­di, a fait une ex­ploi­ta­tion politique de la dé­pouille pour ob­te­nir le poste de Pre­mier ministre. Il a de­man­dé la mé­dia­tion du pré­sident De­nis Sas­sou Ngues­so pour conci­lier les points de vue. Lors­qu’il est ve­nu ren­con­trer le chef de l’Etat, il a dit qu’il ve­nait pour le poste de chef de gou­ver­ne­ment et non pas pour son père. Ce qui a ré­vol­té le pré­sident Ka­bi­la, alors qu’entre-temps le gou­ver­neur avait pris des dis­po­si­tions pour éri­ger un mau­so­lée pour Etienne Tshi­se­ke­di. En réa­li­té, son dé­cès est ve­nu per­tur­ber le plan de ba­taille de l’opposition après l’ac­cord de la SaintSyl­vestre, si­gné le 31 dé­cembre 2016. Etienne Tshi­se­ke­di maî­tri­sait ses ouailles. A sa mort, ses par­ti­sans se sont dé­chi­rés, son par­ti a écla­té et Bruno Tshi­ba­la, un cadre ex­clu de l’UDPS, est de­ve­nu chef du gou­ver­ne­ment.

Moise Ka­tum­bi, le riche homme d’af­faires du Ka­tan­ga sou­te­nu par les Oc­ci­den­taux, pour­ra-t-il par­ti­ci­per au scru­tin ?

DR

An­dré-Alain Atun­du.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.