Billet. Se mettre à table

L'Opinion - - La Une - Mi­chel Schifres mschifres@lo­pi­nion.fr

Vaut-il mieux être ou avoir été ? Peut-on être sans avoir été ? Ou faut-il avoir été pour être ? Epi­neuses ques­tions… Elles pour­raient être po­sées à la table qui fut celle de Fran­çois Mit­ter­rand lors­qu’il di­ri­gea le PS à Sol­fé­ri­no, le siège his­to­rique. Les so­cia­listes, qui ont de la ten­dresse pour les sym­boles de l’an­cien monde, ont dé­ci­dé de l’em­me­ner dans leurs nou­veaux lo­caux. C’est pour­tant un bu­reau très or­di­naire pour qui le fu­tur Pré­sident n’eut ja­mais une af­fec­tion par­ti­cu­lière. D’ailleurs, après lui, il fut uti­li­sé sans que per­sonne n’y at­tache une grande im­por­tance. Au fond, ce n’est pas très ma­lin d’em­por­ter ce meuble. A la fois re­lique d’un pas­sé pres­ti­gieux et té­moin d’un pré­sent exé­crable, il risque aus­si de re­pré­sen­ter l’ave­nir in­cer­tain du PS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.