De­via­let veut pous­ser à fond le vo­lume de ses ventes

Le fa­bri­cant fran­çais d’en­ceintes haut de gamme lance un pro­duit plus pe­tit et moins cher. Un vi­rage stra­té­gique pour la so­cié­té

L'Opinion - - Wauquiez Fait De L’oeil Aux Entreprises - Em­ma­nuelle Du­cros t @em­ma_­du­cros

De­via­let est l’un des rares fran­çais à s’être im­po­sé mon­dia­le­ment dans la high-tech haut de gamme. L’en­tre­prise pro­duit des ap­pa­reils acous­tiques, no­tam­ment le Phan­tom, une en­ceinte do­mes­tique qui pro­met « le son le plus pur du monde ». Dis­crète sur ses chiffres, elle a ac­cueilli à son ca­pi­tal, lors d’une le­vée de fonds de 100 mil­lions d’eu­ros en 2012, Ber­nard Ar­nault, Xa­vier Niel et Marc Si­mon­ci­ni. « EN 2010, NOTRE AM­PLI EX­PERT, des­ti­né aux au­dio­philes, était lan­cé. Avec un prix al­lant de 5 000 à 28 000 eu­ros, il a sé­duit quelques cen­taines de clients. Notre en­ceinte Phan­tom, ronde et blanche, lan­cée en 2015, s’est ven­due jus­qu’ici à quelques di­zaines de mil­liers d’exem­plaires. Fin 2017, nous avons conclu un ac­cord avec Sky pour pro­duire une box té­lé. Des cen­taines de mil­liers de per­sonnes bé­né­fi­cient grâce à elle du son De­via­let en Eu­rope. » Ce n’était pas évident jus­qu’ici mais pour Franck Le­bou­chard, le PDG de De­via­let, l’his­toire de l’en­tre­prise, âgée de quinze ans, se des­sine non plus comme une aven­ture éli­tiste, mais comme une suc­ces­sion de marches gra­vies pour of­frir « le son le plus pur du monde, zé­ro souffle, zé­ro dis­tor­sion, zé­ro sa­tu­ra­tion » à une au­dience plus large.

« Dé­mo­cra­ti­sa­tion luxe ». De­via­let est de­ve­nu une ré­fé­rence dans le trai­te­ment du son, mais reste per­çue comme une so­cié­té aux pro­duits peu abor­dables. La so­cié­té es­père sor­tir de cette case… sans tuer son image. Elle a dé­voi­lé mar­di le Phan­tom Reac­tor, le « bé­bé » de son pro­duit em­blé­ma­tique Phan­tom. Cette en­ceinte, quatre fois plus pe­tite et beau­coup moins chère (990 ou 1 290 eu­ros, se­lon la puis­sance), in­carne la « dé­mo­cra­ti­sa­tion luxe » de De­via­let. Elle a né­ces­si­té trois ans de R&D et concentre, en un pe­tit vo­lume, quelques-unes des plus spec­ta­cu­laires in­ven­tions bre­ve­tées par De­via­let.

Pour Franck Le­bou­chard, loin de ba­na­li­ser la marque, ce nou­veau pro­duit reste « un bi­jou de high-tech com­plexe au style in­com­pa­rable ». D’ailleurs, le Phan­tom Reac­tor garde les codes chics du Phan­tom, au­quel il res­semble comme deux gouttes d’eau. Lui aus­si peut so­no­ri­ser seul une grande pièce et ar­bore toute la pa­no­plie de la connec­ti­vi­té mo­derne. Sim­ple­ment, il se­ra pro­duit en grande sé­rie, ce qui en abais­se­ra les coûts.

L’en­tre­prise a ac­quis, en avril 2017, un en­tre­pôt désaf­fec­té au Châ­te­let-en-Brie, près de Fon­tai­ne­bleau. Elle y a réa­li­sé plu­sieurs mil­lions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ments dans une chaîne de pro­duc­tion ro­bo­ti­sée qui per­met de pro­duire un ap­pa­reil toutes les 49 se­condes.

De­via­let a aus­si re­pen­sé ses cir­cuits de dis­tri­bu­tion. L’en­tre­prise comp­tait jus­qu’ici sur un ré­seau de 460 points de vente très sé­lec­tifs dans le monde, à l’ins­tar des « ca­bines d’écoutes » de la Fnac, et sur 20 ma­ga­sins à ses cou­leurs. « Nous pen­sions qu’il fal­lait une ex­pé­rience Phan­tom pour ache­ter l’en­ceinte, constate Franck Le­bou­chard. Mais nous nous sommes aper­çus que la marque était puis­sante, ain­si que le bouche-ào­reille. Nos ventes se dé­ve­loppent au­tre­ment, no­tam­ment en ligne. Ama­zon US est au­jourd’hui notre deuxième par­te­naire com­mer­cial ! » Phan­tom Reac­tor bé­né­fi­cie­ra donc d’une rampe de lan­ce­ment plus large. « Nous res­te­rons dis­tri­bués chez des en­seignes choi­sies mais elles sont plus nom­breuses : Ma­nor en Suisse, Sel­fridges en Grande-Bre­tagne, le Prin­temps et bien sûr Ama­zon », dé­taille le PDG.

Il pro­met d’ailleurs de conti­nuer sur cette lan­cée dé­mo­cra­tique : d’autres par­te­na­riats avec des grands ac­teurs nu­mé­riques, comme Sky, sont en vue.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.