Entre ra­dios et as­sis­tants vo­caux, une en­tente fra­gile

Les ra­dios gé­né­ra­listes fran­çaises poussent leurs pions pour pro­po­ser des conte­nus in­no­vants sur les en­ceintes connec­tées

L'Opinion - - Ministre ? Non Merci ! - Cy­ril La­car­rière t @cy_­la­car­riere

Les en­ceintes connec­tées aus­si s’ins­tallent dans les sa­lons des foyers fran­çais. Sans être un phé­no­mène de masse, le mar­ché est en pleine crois­sance. Il de­vrait cir­cu­ler 2,5 mil­liards d’ap­pa­reils in­té­grant la re­con­nais­sance vo­cale d’ici trois ans alors qu’au­jourd’hui dé­jà 20 % des re­quêtes sont faites à la voix aux Etats-Unis. De quoi at­ti­rer l’at­ten­tion des mé­dias dé­si­reux d’in­té­grer leurs offres à ces nou­velles tech­no­lo­gies et conti­nuer d’as­seoir la puis­sance des géants amé­ri­cains du Net, qui en sont les prin­ci­paux fa­bri­cants. IL SE POUR­RAIT BIEN que dans votre mai­son les « Dis Si­ri », « Ok Google » ou « Alexa » soient dé­jà de­ve­nus une ha­bi­tude. Si ce n’est pas le cas, vous pro­je­tez peut-être de vous faire of­frir un ap­pa­reil Apple, Google ou Ama­zon pour Noël. De toute fa­çon, il semble que vous n’y cou­pe­rez pas. Se­lon une étude du ca­bi­net Gart­ner, 75 % des foyers amé­ri­cains se­ront équi­pés d’un as­sis­tant vo­cal à l’ho­ri­zon 2020 et il y a peu de chance que la France fasse ex­cep­tion à la dé­fer­lante an­non­cée. « Ce­la va de­ve­nir le pro­chain tran­sis­tor », es­time Oli­vier Len­dresse, qui di­rige le nu­mé­rique d’Eu­rope 1. Nor­mal donc que comme ses concur­rentes gé­né­ra­listes, elle ait choi­si de faire par­tie de cette aven­ture, même si celle-ci sou­lève d’ores et dé­jà une sé­rie d’in­ter­ro­ga­tions.

« Nous sommes dé­çus et nous ne com­pre­nons pas que sur Google Home et Echo d’AmaSI l’écoute soit gé­rée par l’ap­pli­ca­tion Tu­neIn qui de­vient le dif­fu­seur of­fi­ciel au ni­veau mon­dial », se plaint Oli­vier Len­dresse. En confiant la dis­tri­bu­tion des conte­nus au ser­vice de strea­ming amé­ri­cain Tu­neIn, les deux en­tre­prises privent en par­tie les ra­dios de la maî­trise de leurs don­nées. Il en va de même chez Apple où tout passe par son ap­pli­ca­tion Mu­sic. Si avec l’avè­ne­ment du nu­mé­rique, les ra­dios pou­vaient es­pé­rer mieux con­naître leurs au­di­teurs, elles en sont pour leurs frais. « Nous sommes pas­si­ve­ment consen­tants pour la dis­tri­bu­tion via Tu­neIn », souffle de son cô­té An­toine Dac­cord, di­rec­teur gé­né­ral de RTL­net. Comme ses ho­mo­logues, il sait que les marges de né­go­cia­tions sont faibles et qu’en l’état ac­tuel des choses, c’était à prendre ou à lais­ser.

Pour ten­ter de faire va­loir leurs ar­gu­ments, les ra­dios fran­çaises planchent en ce mo­ment même en­semble sur leur propre player, comme l’a évo­qué Si­byle Veil, la PDG de Ra­dio France, dans une in­ter­view au Monde. En s’ins­pi­rant du iP­layer de la BBC, une ré­fé­rence en ma­tière d’ex­pé­rience uti­li­sa­teur, elles es­pé­rèrent mettre au point une tech­no­lo­gie ca­pable d’être une al­ter­na­tive à Tu­neIn. « Si nous sommes sa­tis­faits de notre offre, nous re­ti­rons nos flux de Tu­neIn et l’af­faire est ter­mi­née, pré­vient un di­ri­geant im­pli­qué. Nous avons ten­dance à nous sous-es­ti­mer face aux GA­FA, certes il y a un rap­port de force mais si nous nous en­ten­dons, nous avons en­core une carte à jouer ».

En at­ten­dant de pou­voir reprendre la main cô­té dis­tri­bu­tion, les ra­dios tra­vaillent d’ar­rache-pied au dé­ve­lop­pe­ment de pro­duits dé­diés à ces en­ceintes connec­tées. Si l’écoute de la ra­dio en di­rect et le rap­pel des titres sont les usages les plus cou­rants, il faut an­ti­ci­per les fu­tures at­tentes des consom­ma­teurs. RMC a par exemple créé son flash sports et RTL leur pro­pose dé­jà « Eco Mè­nen­teau » et « Len­glet-co », deux for­mats is­sus de son an­tenne. La pre­mière ra­dio de France an­nonce éga­le­ment à l’Opi­nion qu’elle en­tend « comp­ter sur le mar­ché du pod­cast na­tif », ma­nière pru­dente de pré­pa­rer son ar­ri­vée dans un do­maine qu’elle avait jus­qu’ici mis de cô­té.

Ebul­li­tion. Cô­té Eu­rope 1, on veut creu­ser le sillon de l’in­ter­ac­ti­vi­té, man­tra de Laurent Gui­mier de­puis son ar­ri­vée à la tête de la sta­tion. Il y a dé­jà le « Hon­de­latte ra­conte », où l’ani­ma­teur ra­conte une his­toire comme il le fait à l’an­tenne mais cette fois en don­nant le sen­ti­ment d’échan­ger di­rec­te­ment avec ce­lui qui l’écoute. La sta­tion du groupe La­gar­dère pré­pare par ailleurs d’autres ap­pli­ca­tions qui per­met­tront au pro­prié­taire d’un Ho­mePod, ou autre, d’échan­ger di­rec­te­ment avec Eu­rope 1. « Les as­sis­tants vo­caux per­mettent de re­ve­nir à des élé­ments ori­gi­nels de la ra­dio », se fé­li­cite Oli­vier Len­dresse.

Ra­dio France mise pour sa part sur des « fonc­tion­na­li­tés à va­leur ajou­tée », ex­plique Laurent Frisch, di­rec­teur du nu­mé­rique du groupe pu­blic : ob­te­nir plus d’in­for­ma­tion sur un su­jet en­ten­du à l’an­tenne, con­naître le nom d’un mor­ceau dif­fu­sé sur telle ou telle an­tenne et le mettre dans sa play­list Spo­ti­fy...

NextRa­dioTV a lui dé­ci­dé de ne pas se conten­ter de sa ra­dio… Si RMC est bien pré­sente, le groupe y pro­pose éga­le­ment un flux au­dio de BFMTV, de BFM Bu­si­ness et même de L’Ex­press ! « La clé, ce sont des marques fortes, es­time Da­mien Ber­net, le di­rec­teur gé­né­ral dé­lé­gué d’Al­tice Me­dia, car c’est par là que les gens en­tre­ront sur les en­ceintes connec­tées. C’est ce qui nous per­met­tra de nous dis­tin­guer par rap­port aux cen­taines de pro­duc­teurs de conte­nus ». Le DG a pro­ba­ble­ment en tête les nom­breuses start-up dé­diées aux pod­casts qui fleu­rissent sur le mar­ché et se ver­raient bien da­mer le pion aux ac­teurs his­to­riques.

Une concur­rence que Laurent Frisch de Ra­dio France juge « en­cou­ra­geante ». « Nous avons en­vie de croître dans un mar­ché en pleine ex­pan­sion et la mul­ti­pli­ca­tion des ac­teurs est un bon signe. Nous sen­tons que l’au­dio est un usage en pleine ébul­li­tion. »

En at­ten­dant de pou­voir reprendre la main cô­té dis­tri­bu­tion, les ra­dios tra­vaillent d’ar­ra­che­pied au dé­ve­lop­pe­ment de pro­duits dé­diés à ces en­ceintes connec­tées

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.