Die­sel : qui veut payer des mil­lions ?

L'Opinion - - La Une - Ré­mi Go­deau t @re­mi­go­deau

Cou­ra­geux, mais pas trop. Res­pon­sable, sans ex­cès. Co­hé­rent, par in­ter­mit­tence. Face à la grogne des au­to­mo­bi­listes, le gou­ver­ne­ment perd son sang-froid. Il clai­ronne as­su­mer sa po­li­tique fis­cale. Il tam­bou­rine : pas ques­tion de re­tour en ar­rière sur la tran­si­tion éco­lo­gique. Il trom­pette que, dans cette crise, le cou­pable tout dé­si­gné est le cours du pé­trole. Voi­là pour le bar­num. Dans la réa­li­té, que fait l’exé­cu­tif ? D’abord, le pou­voir met de l’eau dans son bol de par­ti­cules fines. Pour évi­ter la fronde, le si­gnal-prix qu’il veut adres­ser aux au­to­mo­bi­listes pour les dis­sua­der de rou­ler au die­sel (et même de rou­ler tout court) se­ra di­lué. Les primes, aides et autres chèques dé­sor­mais évo­qués pour « ac­com­pa­gner les ci­toyens » mo­destes et ru­raux brouillent son mes­sage. Ces usines à gaz aux contours en­core flous abou­ti­ront à créer un sys­tème ubuesque où tous les conduc­teurs se­ront éga­le­ment pu­nis, mais cer­tains plus que d’autres…

Qu’im­porte, le gou­ver­ne­ment dit ne pas se dé­ro­ber : il a mis le feu, mais de­mande à la fi­lière pé­tro­lière de l’éteindre. En un ré­flexe di­ri­giste d’un autre temps, le mi­nistre de l’Eco­no­mie a convo­qué tous les ac­teurs et exi­gé une baisse « im­mé­diate » des prix à la pompe. Et tant pis si cette ges­ti­cu­la­tion ne vise qu’à dis­si­mu­ler une su­per­che­rie : sans éco­no­mies bud­gé­taires, rendre de l’ar­gent aux uns re­vient à le prendre aux autres. Les mé­nages dé­jà ton­dus, c’est vers les en­tre­prises que tout le monde louche – sans doute parce qu’elles ne ma­ni­festent pas en gi­let jaune…

Pa­reille fa­ci­li­té in­quiète alors même que le Pré­sident dé­clare pré­fé­rer taxer le car­bu­rant plu­tôt que le tra­vail. Dans un pays trau­ma­ti­sé par le ma­tra­quage fis­cal, bais­ser le coût du tra­vail un jour puis ré­cla­mer da­van­tage aux em­ployeurs un autre ne peut qu’ali­men­ter in­com­pré­hen­sion et dé­fiance. Une vraie po­li­tique… ma­lus-ma­lus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.