La col­lec­tion est un livre d’his­toires

L'Orne Combattante (FL) - - Putanges - Pra­tique. La pro­chaine réunion du Club Mul­ti­col­lec­tion au­ra lieu le di­manche 6 dé­cembre.

Di­manche, les pas­sion­nés du club Mul­ti­col­lec­tions du Houlme se sont re­trou­vés à Pu­tan­gesPont-ecre­pin, pour échan­ger et mon­trer leurs tré­sors.

Tout se col­lec­tionne, et cette fois, les par­ti­ci­pants avaient ap­por­té des an­ciennes par­ti­tions de mu­sique, du temps où l’on chan­tait dans les rues, des pièces de mon­naies des plus an­ciennes aux ré­centes, des cap­sules de cham­pagne, des mé­dailles…

An­ciennes fac­tures

À cha­cun sa spé­cia­li­té, Jacques Hébert re­cherche plus par­ti­cu­liè­re­ment des boîtes et bou­teilles de whis­ky et Pierre Pou­ty, tré­so­rier de l’as­so­cia­tion, col­lec­tionne les fac­tures an­ciennes sur la ville de Flers, « j’ai des fac­tures qui vont de l’époque de Louis- Phi­lippe jus­qu’à 1948. Les pre­mières étaient uni­que­ment ma­nus­crites, puis sont ve­nues les pe­tites li­tho­gra­phies re­pré­sen­tant l’usine, en en-tête. J’ai beau­coup de fac­tures d’usines de tis­sage. De fin XIXE siècle à 1920, il y a aus­si beau­coup de fac­tures d’al­cool pour les ca­fés et les gros­sistes. Les fac­tures sont très in­té­res­santes parce qu’elles per­mettent de suivre l’évo­lu­tion des com­merces. Il y est ins­crit, par exemple, mai­son fon­dée en telle an­née et le nom du suc­ces­seur. Pe­tit à pe­tit, on constate la sup­pres­sion des pe­tits com­merces. »

Par­mi les fac­tures qu’il avait ap­por­tées, Pierre Pou­ty en montre une de l’im­pri­me­rie Fol­loppe, da­tant de 1890. Cette en­tre­prise existe tou­jours à Flers et vend du ma­té­riel de bu­reau. Cette fac­ture était adres­sée à Mon­sieur Gruyer, no­taire à Cro­cy, et concerne l’in­ser­tion au Cour­rier d’ar­gen­tan, pour une ad­ju­di­ca­tion de deux bons her­bages. Son en-tête in­dique : Mai­son fon­dée en 1856, Jour­nal de Flers, im­pri­me­rie ty­po­gra­phique et li­tho­gra­phique, spé­cia­li­té d’im­pres­sions com­mer­ciales en tous genres.

Grâce à leur pos­ses­sion d’ob­jets an­ciens ou plus ré­cents, les col­lec­tion­neurs sont notre mé­moire et ra­content l’his­toire du pas­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.