Zoom sur… le Handball-club flé­rien

Avec le suc­cès des hand­bal­leurs fran­çais au ni­veau in­ter­na­tio­nal, le handball connaît un bel en­goue­ment au­près des jeunes. À Flers, le club pro­gresse sans cesse.

L'Orne Combattante (FL) - - Sports -

De­puis une di­zaine d’an­nées le Handball- club flé­rien pro­gresse en ef­fec­tif dans toutes les ca­té­go­ries filles et gar­çons pour at­teindre cette nou­velle sai­son les 270 adhé­rents, ré­par­tis dans 16 équipes.

L’offre com­mence par le ba­by-hand (de 4 à 6 ans), le sa­me­di ma­tin, pour se pour­suivre en pas­sant par l’école de hand, le mer­cre­di, pour les moins de 9 ans, moins de 11 ans, moins de 13 ans, moins de 15 ans. En­suite viennent les ca­té­go­ries moins de 17 ans, moins de 18 ans, se­niors filles et gar­çons avec une nou­veau­té cette sai­son le hand loi­sir, pra­ti­qué le jeu­di soir.

Toutes les ca­té­go­ries

Le club flé­rien est re­pré­sen­té dans toutes les ca­té­go­ries de com­pé­ti­tion filles et gar­çons. C’est le seul club de l’orne qui en­re­gistre des jeunes filles dans chaque col­lec­tif à par­tir des moins de 9 ans. Cette dy­na­mique est es­sen­tiel­le­ment due à l’em­bauche de deux sa­la­riés en emploi d’ave­nir, car le HBF vient d’en­re­gis­trer le re­cru­te­ment d’un deuxième sa­la­rié dé­but no­vembre.

Il s’agit de Re­naud Goué (20 ans), de l’île d’olé­ron, est au club de­puis 2 sai­sons. Il est dé­sor­mais en pos­ses­sion d’un BPJEPS (bre­vet pro­fes­sion­nel de la jeunesse, de l’édu­ca­tion po­pu­laire et du sport) op­tion sports col­lec­tifs, ani­ma­teur handball et est en cours de for­ma­tion pour de­ve­nir en­traî­neur ré­gio­nal. Il in­ter­vient dans le mi­lieu TAP ( temps d’ac­ti­vi­té pé­ri­sco­laire) de l’ag­glo­mé­ra­tion.

En pro­ve­nance de Li­sieux, Ni­co­las Pu­pillo (18 ans), vient de prendre ses fonc­tions dé­but no­vembre.

Il de­vrait ain­si suivre cette même for­ma­tion sous le tu­to­rat de Re­naud Goué.

En de­hors de ses deux sa­la­riés, le club re­pose en grande par­tie sur ses nom­breux bé­né­voles qui, chaque soir de la se­maine et le week-end, sou­tiennent l’en­ca­dre­ment des équipes avec des bé­né­voles ma­jeurs et di­plô­més par la FFHB, pour ac­qué­rir, dès le plus jeune âge, un es­prit club qui est de­puis tou­jours la prio­ri­té du co­mi­té di­rec­teur (l’en­ca­dre­ment des plus jeunes dé­bute dès l’ado­les­cence).

Le HBF pro­pose deux en­traî­ne­ments par se­maine à ses joueurs à par­tir de la ca­té­go­rie moins de 11 ans.

Dès cette sai­son 2015/2016, le sec­teur ar­bi­trage se­ra conso­li­dé et la for­ma­tion des jeunes ar­bitres se­ra dé­ve­lop­pée.

Stages va­cances

De­puis main­te­nant deux sai­sons le club pro­pose éga­le­ment des stages va­cances in­ti­tu­lés Vac’hand avec une di­ver­si­té de l’ac­ti­vi­té avec le handball en ma­ti­née tan­dis que l’après-mi­di est consa­cré au bow­ling, ci­né­ma, pis­cine, la­ser-game, ou en­core l’ac­cro­branche.

Des échanges sont ré­gu­liè­re­ment or­ga­ni­sés avec des clubs de dif­fé­rentes ré­gions de France (An­gou­lême, La Roche-sur-yon, l’île-d’olé­ron) pour ne ci­ter que celles-ci.

Avec cette dy­na­mique le HBF pro­gresse éga­le­ment dans son ni­veau de jeu chez les jeunes et les confron­ta­tions avec les équipes de Haute-nor­man­die se soldent de plus en plus par des vic­toires pour les cou­leurs flé­riennes.

Seul bé­mol les longs dé­place- ments, avec tou­te­fois le sou­tien des pa­rents.

Le sec­teur fé­mi­nin pos­sède un nombre de li­cen­ciées qui se rap­proche du sec­teur mas­cu­lin.

Cette mixi­té fa­vo­rise ain­si l’am­biance du HBF, qui se tra­dui­ra, dès jan­vier, par la créa­tion d’un club de sup­por­ters et l’ac­qui­si­tion d’une mas­cotte pour en­cou­ra­ger les équipes flé­riennes sur son par­quet.

Ob­jec­tif pré­na­tio­nal

Cette pré­sence dans la hié­rar­chie du handball nor­mand a per­mis aux di­ri­geants flé­riens d’ac­qué­rir un lien avec le club phare de la ré­gion, ce­lui de la JS Cher­bourg (pro D2) qui se­ra pré­sent pro­chai­ne­ment à la halle des sports saint-sauveur de Flers, pour un match de pré­pa­ra­tion, pro­ba­ble­ment contre une équipe de LNH (D1).

Ces liens ont été mal­heu­reu­se­ment for­gés dans la dou­leur suite au décès bru­tal sur le par­quet cher­bour­geois du joueur se­nior Jé­rôme De­baize.

Cet élan, avec la for­ma­tion des jeunes, mal­gré une perte évi­dente de joueuses et joueurs sur le ter­ri­toire pour les études su­pé­rieures et le tra­vail, per­met­tra à moyen terme de voir les cou­leurs flé­riennes ( en l’oc­cur­rence le vert) char­gé d’es­poir pour pro­po­ser une équipe en pré­na­tio­nal d’ici quelques an­nées.

Pour va­lo­ri­ser ain­si la dis­ci­pline, le mon­dial de jan­vier 2017 en France se­ra un vec­teur non né­gli­geable de pro­mo­tion pour le Handball-club flé­rien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.