Les se­niors testent leurs connais­sances du code de la route

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Quelle est la fré­quence de vé­ri­fi­ca­tion des pneu­ma­tiques ? Com­ment dois-je uti­li­ser un éthy­lo­test ? Deux en­fants peuvent-ils être mis sous la même cein­ture de sé­cu­ri­té ?

Voi­ci quelques exemples des ques­tions qui étaient po­sées à de nom­breux se­niors lors du concours, bap­ti­sé « Les se­niors roulent co­ol », qui était or­ga­ni­sé jeu­di 25 fé­vrier par la Pré­ven­tion rou­tière de l’Orne et la mu­ni­ci­pa­li­té de Flers.

« On a fait cir­cu­ler l’in­for­ma­tion au­près des se­niors avec plu­sieurs as­so­cia­tions lo­cales et la presse et nous sommes vic­times de notre suc­cès. Nous n’avons pas as­sez de places dans les deux salles et nous avons dû de­man­der à plu­sieurs can­di­dats d’at­tendre que des ques­tion­naires soient im­pri­més et qu’on re­mette des tables » , ob­ser­vait Do­mi­nique Ar­mand, conseillère mu­ni­ci­pale de la ma­jo­ri­té à Flers.

« Le but est de re­mettre ses connais­sances à jour. Il n’y a au­cune no­tion de ju­ge­ment » , pré­ci­sait l’élue lo­cale.

« 62 per­sonnes étaient pré­sentes. Nous sommes dé­so­lés pour celles qui n’ont pas pu par­ti­ci­per » , confiait Phi­lippe De­la­chaus­sée, re­pré­sen­tant du co­mi­té dé­par­te­men­tal de l’Orne de la Pré­ven­tion rou­tière.

Ja­mais un ac­ci­dent

Par­mi les can­di­dats, So­lange Huet, 74 ans, était ve­nue de Lan­di­gou avec son ma­ri : « Je suis ve­nue pour par­ti­ci­per. C’est agréable. Il faut se boos­ter. Pour moi, c’est un plai­sir de conduire et d’être in­dé­pen­dante. Mais je suis as­sez vi­gi­lante »

Sur les ques­tions aux­quelles elle de­vait ré­pondre, So­lange Huet, qui as­sure qu’elle n’a « ja­mais eu d’ac­ci­dent » de­puis qu’elle a com­men­cé à conduire à l’âge de 19 ans, es­ti­mait qu’il fal­lait « du bon sens et autre chose que du bon sens » .

D’autres étapes dans le concours

Après avoir rem­pli leurs ques­tion­naires, les can­di­dats ont écou­té les re­pré­sen­tants de la Pré­ven­tion rou­tière ef­fec­tuant leur cor­rec­tion. Ils ont, ain­si, pu com­prendre leurs er­reurs.

Les meilleurs par­ti­ci­pants ont été sé­lec­tion­nés pour l’étape sui­vante, un autre concours qui au­ra lieu le 28 avril pro­chain à Mor­trée. En­suite, comme l’an­nonce Phi­lippe De­la­chaus­sée, « la fi­nale au­ra lieu à Alen­çon le 26 mai » .

T.G.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.