Du che­vreuil au me­nu

L'Orne Combattante (FL) - - TINCHEBRAY ET SON PAYS -

Lar­champ.

Les 17 so­cié­taires qui consti­tuent la so­cié­té de chasse de Saint-Jean-des­Bois et Yvrandes ont réuni 280 convives à l’étang de Lar­champ di­manche 6 mars. Pré­sident de­puis 2 ans, Jacques Durand es­time que ce ren­dez-vous annuel est très im­por­tant « à chaque fin de sai­son de chasse, nous in­vi­tons les agri­cul­teurs qui nous cèdent leurs ter­rains pour la chasse à un dé­jeu­ner. Nous chas­sons sur 4 com­munes, sur une sur­face de 1 220 hec­tares. Ce n’est pas rien, nous vou­lons pour­suivre le bon lien social et les bonnes re­la­tions que nous avons avec la po­pu­la­tion. Beau­coup de pré­si­dents d’as­so­cia­tions sont là, mais aus­si des pré­si­dents de so­cié­tés de chasse voi­sines » . Ce mi­di, au me­nu « che­vreuil » , il a été cui­si­né par le pré­sident lui-même « j’ai été ai­dé par des bé­né­voles et puis aus­si par nos épouses dé­vouées qui consacrent beau­coup de temps et d’éner­gie au bon dé­rou­le­ment de cette jour­née. Je tiens à sou­li­gner leur tra­vail re­mar­quable »

Les che­vreuils ser­vis ont été cap­tu­rés au cours de la sai­son de chasse « chaque so­cié­té de chasse dis­pose d’un quo­ta d’ani­maux qu’elle peut abattre. Ce sont les ani­maux chas­sés chez nos convives que nous leur ser­vons. Les chas­seurs ont plu­sieurs tâches, on gère aus­si les nui­sibles, on gère les pro­blèmes. On tra­vaille en bonne in­tel­li­gence avec les agri­cul­teurs, et ce­ci d’an­nées en an­nées »

Le bu­reau est com­po­sé d’un vice pré­sident : Her­vé Durand, d’un se­cré­taire Guy Re­nault et d’un tré­so­rier Joël Des­doits.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.