Deux ar­tistes pour l’ou­ver­ture de l’es­pace de la Roche-d’Oëtre

La pre­mière ex­po­si­tion de la sai­son de l’es­pace ga­le­rie de la Roche-d’Oëtre ras­semble deux ar­tistes. Pein­ture et sculp­ture se cô­toient.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

La Roche d’Oëtre.

L’ex­po­si­tion des oeuvres de l’ar­tiste peintre Ca­ty Ban­ne­ville et du sculp­teur Chan­tal Bi­del, a été inau­gu­rée à l’Es­pace Ga­le­rie de La Roche d’Oëtre, ven­dre­di 4 mars, en pré­sence de Fran­çois Baille, pré­sident de l’Of­fice de Tou­risme des Col­lines nor­mandes et de Ma­rie-Fran­çoise Frouel, vice-pré­si­dente du con­seil dé­par­te­men­tal.

Les ar­tistes ont in­ti­tu­lé leur ex­po­si­tion « Eau près de mon arbre » .

Cette ex­po­si­tion marque le dé­but de la sai­son cultu­relle du site.

Hom­mages aux vic­times

Ca­ty Ban­ne­ville ha­bite Clé­cy, elle peint la na­ture sur tar­la­tane, une étoffe ri­gide res­sem­blant à du tulle, don­nant une pro­fon­deur à ses oeuvres. Par­mi tous les élé­ments de la na­ture, l’eau, la pluie, a une place pré­pon­dé­rante dans ses toiles.

Elle ex­plique qu’elle est heu­reuse de « mettre en connexion mes oeuvres avec ce lieu ma­gni­fique de ren­contre. En 2015, les évé­ne­ments nous ont em­preints de ma­laise. Le nom de l’ex­po­si­tion « Eau près de mon arbre » , fait ré­fé­rence à la chan­son « au­près de mon arbre, nous vi­vions heu­reux !, mais nous ne le se­rons plus de la même ma­nière. Cer­taines de nos pièces sont un hom­mage aux vic­times. »

Chan­tal Bi­del pré­sente des ins­tal­la­tions de bois, « c’est un tra­vail sur la mé­moire. En mars- avril, j’ai créé ’’ le chaos’’ avec en tête Char­lie, le site de Pal­myre, la sta­tue du grand Boud­ha, les an­ti­qui­tés dé­truites à coups de masse à Mos­soul. C’est l’humour qui nous rend l’in­sup­por­table, sup­por­table. À par­tir des évé­ne­ments de no­vembre, j’ai dé­cli­né le chiffre 130 de dif­fé­rentes ma­nières. ’’Le bois de l’âme’’, c’est 130 pièces de bois éri­gées à même le sol, avec des signes an­thro­po­mor­phiques, comme les em­preintes di­gi­tales de chaque in­di­vi­du. ’’ De feuille en feuille’’ sont 130 feuilles qui fi­nissent par s’en­vo­ler dans l’es­pace. En­fin ’’sa­cra­li­sa­tion’’, c’est 130 ga­lets en­fer­més dans du plexi­glas, comme pro­té­gés. »

Ex­po­si­tion vi­sible, du 4 mars au 27 avril, à l’es­pace ga­le­rie de la Roche-d’Oëtre - en­trée libre. Jus­qu’au 26 mars et du 29 au 31mars : du mar­di au ven­dre­di, de 14 h à 17 h. Week-end de Pâques et à par­tir du 1er avril : tous les jours de 10 h à 18 h.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.