L’Or­naise Lou Bé­nard, aux portes de l’équipe de France U16

Née il y a 15 ans au Mêle-sur-Sarthe, Loui Bé­nard, et ti­tu­laire dans l’équipe na­tio­nale U19 de Ju­vi­sy. Elle est aux portes de l’équipe de France U16.

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS -

La jeune Lou Bé­nard est née dans une fa­mille de foot­bal­leur. Son choix pour ce sport était tout tra­cé.

« Chez nous, toute la fa­mille joue au foot, mon père, mes frères, mes oncles » dit la jeune fille qui a com­men­cé à jouer dans l’Union-spor­tive Mê­loise (Le Mêle-sur-Sarthe) dans la ca­té­go­rie des dé­bu­tants (6-8 ans). Après quelques an­nées aux cô­tés des gar­çons elle s’est re­trou­vée sé­lec­tion­née en équipe de Basse-Nor­man­die.

C’est à l’oc­ca­sion de la coupe na­tio­nale sous le maillot de l’équipe ré­gio­nale U15, qu’elle a été re­pé­rée par les res­pon­sables du pôle France de l’In­sep (ins­ti­tut na­tio­nal du sport de l’ex­per­tise et de la per­for­mance) qu’elle a re­joint pour la ren­trée de sep­tembre 2015 ain­si que le club de Ju­vi­sy au sein du quel elle évo­lue au poste de la­té­ral gauche (n°3) dans l’équipe U19 qui joue dans le cham­pion­nat na­tio­nal.

Foot­ball tous les jours

Ti­tu­laire à son poste, ce qui est ex­cep­tion­nel pour une joueuse de son âge, Lou Bé­nard es­père in­té­grer très pro­chai­ne­ment l’équipe de France U16 afin de dis­pu­ter un tour­noi in­ter­na­tio­nal dé­but mai en Ita­lie.

« À l’In­sep, nous avons 5 heures de cours chaque jour, 3 h le ma­tin, 2 h l’après-mi­di. Le reste est consa­cré aux en­traî­ne­ments à rai­son de 2 h maxi­mum. En jouant au foot tous les jours, j’es­père pro­gres­ser pour pou­voir in­té­grer l’équipe U16 dont j’ai lou­pé les tests de sé­lec­tion pour le tour­noi ami­cal du Por­tu­gal. La pro­chaine sé­lec­tion que je vise, c’est celle pour le tour­noi ami­cal en Ita­lie, or­ga­ni­sé dans la fou­lée, dé­but mai. »

Après les U19, Lou Bé­nard es­père dé­cro­cher sa place dans l’équipe pre­mière des se­niors de Ju­vi­sy qui joué en pre­mière division na­tio­nale et pour­quoi pas après vi­ser le pro­fes­sion­na­lisme dans un autre grand club fran­çais, à l’exemple de l’Olym­pique lyon­nais ou le Pa­ris-SaintGer­main.

« J’ai le temps d’y pen­ser, je n’ai que 15 ans et au ni­veau sco­laire, je suis en se­conde et je n’ai pas en­core choi­si mon orien­ta­tion » conclut la jeune or­naise.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.