80 mil­lions d’eu­ros de plus pour FlersAr­gen­tan

Ven­dre­di, Her­vé Mo­rin, pré­sident de la Ré­gion Nor­man­die et Alain Lam­bert, pré­sident du con­seil dé­par­te­men­tal de l’Orne ont an­non­cé une en­ve­loppe de 80 mil­lions d’eu­ros sup­plé­men­taires pour réa­li­ser la to­ta­li­té de l’axe Flers-Ar­gen­tan en 2x2 voies.

L'Orne Combattante (FL) - - LA UNE -

« C’est un dé­jeu­ner qui n’au­ra du­ré que 50 mi­nutes montre en main, mais qui au­ra coû­té 40 mil­lions d’eu­ros à la ré­gion ! » . Ven­dre­di à Lan­di­gou, Her­vé Mo­rin est d’hu­meur joyeuse. Le pré­sident de ré­gion est ve­nu en com­pa­gnie d’Alain Lam­bert, pré­sident du con­seil dé­par­te­men­tal an­non­cer une en­ve­loppe de 80 mil­lions d’eu­ros sup­plé­men­taires pour ache­ver la to­ta­li­té de l’axe Flers-Ar­gen­tan en 2x2 voies. « Nous avions dit que la ré­gion in­ves­ti­rait pour mettre fin à l’en­cla­ve­ment des bas­sins de po­pu­la­tion moyen. Au­jourd’hui, c’est ce que l’on fait » . Her­vé Mo­rin a réuni voi­ci quelques se­maines les pré­si­dents des conseils dé­par­te­men­taux nor­mands au sein du G6. L’oc­ca­sion pour lui de rap­pe­ler sa vo­lon­té d’in­ves­tis­se­ment. « Alain m’a dit qu’il était prêt à mettre 40 mil­lions d’eu­ros, je lui ai dit nous aus­si » .

Le chan­tier de mise à 2x2 voies de l’axe Flers-Ar­gen­tan a dé­bu­té en 2009, avec un pre­mier tron­çon à l’Est jus­qu’à Se­vrai, puis à la sor­tie de Flers. Au­jourd’hui, les en­gins de chan­tier tra­vaillent pour réa­li­ser un tron­çon de 4 ki­lo­mètres entre Lan­di­gou et Dur­cet, qui de­vrait être mis en ser­vice fin 2016 dé­but 2017. Il res­te­ra en­suite 1,5 km à réa­li­ser jus­qu’à Briouze. Des tra­vaux qui de­vraient être ef­fec­tifs pour 2018.

Ache­vé en 2022

Reste les 19 km en sec­tion cen­trale entre Briouze et Se­vrai. Les études sont qua­si ache­vées. « Il reste en­core un tra­vail ad­mi­nis­tra­tif, ce qui rend les choses plus aléa­toires, mais on peut es­ti­mer la réa­li­sa­tion to­tale en 2022 » pré­cise Alain Lam­bert.

Her­vé Mo­rin de son cô­té a rap­pe­lé son am­bi­tion. « Que toutes les villes qui ont des pro­blèmes d’in­fra­struc­tures puissent trou­ver une écoute. Ces ré­seaux de villes moyennes connec­tés sont ca­pables d’être des lo­co­mo­tives dans leur bas­sin de vie, je pense à Vire, Gran­ville - Avranches, Fé­camp, Evreux, Li­sieux… » . Le contexte éco­no- mique est fa­vo­rable : taux d’in­té­rêt au plus bas et concur­rence fé­roce des en­tre­prises lors des ap­pels d’offres.

A quand la liai­son À l’A84 ?

Flers se­ra connec­té à l’est à l’A88, mais à quand la fa­meuse liai­son à l’A84 ? « Je l’ai rap­pe­lé aux conseils dé­par­te­men- taux, je suis à leur écoute et prêt à in­ves­tir, mais le rythme dé­pend de leur vo­lon­té. »

En­fin aux es­prits ta­quins qui as­so­cie­raient ce geste de la ré­gion pour l’Orne à une com­pen­sa­tion de la fa­meuse pe­tite phrase d’Her­vé Mo­rin du­rant la cam­pagne des ré­gio­nales, ils se trompent. « Non pas du tout, ré­pond Her­vé Mo­rin. J’ai de­man­dé aux 5 pré­si­dents des dé­par­te­ments : qui avait un pro­jet avec une dé­cla­ra­tion d’uti­li­té pu­blique pour al­ler vite. Alain a aus­si­tôt ré­pon­du, voi­là tout sim­ple­ment… »

En 2022, 62 km de 2x2 voies se­ront ef­fec­tifs sur la RD924, l’un des plus fré­quen­tés du dé­par­te­ment.

Lu­do­vic Le­moine

Alain Lam­bert et Her­vé Mo­rin ont an­non­cé une en­ve­loppe de 80 mil­lions d’eu­ros sup­plé­men­taires pour réa­li­ser en to­ta­li­té les 37 km en 2x2 voies entre Flers et Ar­gen­tan.

Les en­gins de chan­tier sont à l’oeuvre à Lan­di­gou. Li­vrai­son de ce tron­çon : fin 2016, dé­but 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.