La danse !

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Le cho­ré­graphe Ash­ley Chen pré­sente « Chance, Space & Time », salle Louain­tier à Flers. L’aléa­toire et l’au­to­no­mie de la danse, de la mu­sique et de la lu­mière sont en jeu !

« Chance, Space & Time » , du cho­ré­graphe Ash­ley Chen est une pièce pour trois corps dans l’es­pace, dont les dis­ci­plines ar­tis­tiques : cho­ré­gra­phie, mu­sique et éclai­rage, sont in­dé­pen­dants et com­plé­men­taires. Le spec­tacle se­ra pré­sen­té salle Louain­tier à Flers, le ven­dre­di 8 avril à 20 h.

Chaos or­ga­ni­sé

Ash­ley Chen a fon­dé la Com­pa­gnie Ka­shyl à Mai­zières, dans l’ar­ron­dis­se­ment de Caen, en 2012. Dans son tra­vail de cho­ré­graphe, il dé­sire s’em­pa­rer de deux des prin­cipes de créa­tion pri­mor­diaux chez John Cage (com­po­si­teur) et Merce Cun­nin­gham (cho­ré­graphe). D’abord, l’au­to­no­mie des champs ar­tis­tiques : c’est-à-dire, l’im­por­tance de la non- hié­rar­chi­sa­tion des as­so­cia­tions mu­sique, danse, lu­mière. « C’est donc l’af­fir­ma­tion d’une co­exis­tence par le simple fait qu’elles sont dé­cou­vertes si­mul­ta­né­ment par le pu­blic, créant ain­si des as­so­cia­tions ar­tis­tiques in­ha­bi­tuelles » , ex­plique Ash­ley Chen. Puis, l’uti­li­sa­tion de sys­tèmes de ha­sard : « S’obli­ger à lâ­cher prise et ten­ter de créer un chaos or­ga­ni­sé. »

Dif­fé­rents points de vue

Ces prin­cipes guident la com­po­si­tion de cette pièce qui s’ar­ti­cule en trois par­ties : cha­cune conte­nant neuf cel­lules, el­les­mêmes don­nées à voir dans un nou­vel ordre et pro­po­sées avec dif­fé­rents pa­ra­mètres so­nores et lu­mi­neux.

« Il s’agit alors, à tra­vers cette construc­tion, d’of­frir dif­fé­rents points de vue aux spec­ta­teurs. L’écri­ture du mou­ve­ment est tra­vaillée au re­gard de 20 termes d’ac­tions du quo­ti­dien comme par exemple : battre, pla­ner, si­gner, trem­bler, ba­lan­cer, etc., les­quels sont sou­mis à dif­fé­rentes no­tions de tem­po­ra­li­tés et d’es­pace. Ces contraintes construisent la par­ti­tion cho­ré­gra­phique dont chaque dan­seur s’em- pare pour en li­vrer une in­ter­pré­ta­tion per­son­nelle » , sou­ligne Ash­ley Chen.

Au-de­là du prin­cipe de va­ria­tions in­fi­nies, tant dans la construc­tion que dans l’in­ter­pré­ta­tion, la ré­pé­ti­tion qui opère, tra­vaille la no­tion d’en­du­rance et trans­forme les corps pour les ame­ner vers l’idée d’une sin­cé­ri­té du mou­ve­ment.

Pra­tique : le ven­dre­di 8 avril à 20 h, salle Ma­de­leine Louain­tier à Flers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.