Un mu­sée gé­ré à trois

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

Après une pa­ren­thèse de 2 ans, en rai­son des tra­vaux à la mé­dia­thèque, le mu­sée du Jouet connaît un nou­veau dé­part.

Consti­tué à par­tir de la col­lec­tion de Guy Bon­va­lot, avec des pièces des XIXe et XXe siècles, le Mu­sée du Jouet est ins­tal­lé de­puis 1992 dans les an­ciens bains douches, au 32, rue de la Vic­toire.

Pro­prié­taire des murs et des col­lec­tions qui se sont en­ri­chies au fil du temps, la Cdc, qui a en charge l’en­tre­tien des lo­caux, a dé­ci­dé de re­lan­cer l’ac­ti­vi­té et l’ani­ma­tion des lieux. Elle va pas­ser un par­te­na­riat avec l’As­so­cia­tion les Amis des jeux, mu­siques et contes tra­di­tion­nels, qui as­su­re­ra l’en­ca­dre­ment des vi­sites libres ou com­men­tées des groupes, sur ren­dez-vous. « Le paie­ment des vi­sites se­ra fac­tu­ré par la Cdc sur la base d’un état re­mis par l’as­so­cia­tion après chaque vi­site, ac­com­pa­gné des de­vis ac­cep­tés et si­gnés par les vi­si­teurs » a pré­ci­sé le pré­sident Dal­mont.

Des ré­serves

Un autre par­te­na­riat se­ra pas­sé avec l’Of­fice de tou­risme « qui au­ra pour mis­sion d’or­ga­ni­ser et d’en­ca­drer les vi­sites in­di­vi­duelles, libres ou com­men­tées » : en pé­riode sco- laire, le mer­cre­di, 14 h-17 h 30 et le sa­me­di, 9 h-12 h ; en pé­riode de va­cances sco­laires, les lun­dis et mer­cre­dis, 14 h-17 h 30, les jeu­dis et sa­me­dis, 9 h-12 h. Le rè­gle­ment des vi­sites se fe­ra par le biais d’une ré­gie com­mu­nau­taire. Ta­rifs : 3,30 € ; étu­diant, sco­laire, au­to­ca­riste, 1,60 € ; en­fant – de 6 ans, gra­tuit ; groupe à par­tir de 10, CE, ami­cales, 2,40 €/per­sonne.

Cette charge in­com­bant à la char­gée d’ac­cueil de l’Of­fice de tou­risme, qui de­vra donc se dé­lo­ca­li­ser, Sté­phane An­drieu s’est in­ter­ro­gé. « C’est for­mi­dable pour la col­lec­ti­vi­té qui va ain­si pou­voir faire fonc­tion­ner ce mu­sée sans en su­bir les charges, mais la per­sonne pour­ra-t-elle as­su­rer les deux fonc­tions ? Ne doit-on pas craindre une baisse de la qua­li­té du ser­vice ren­du ? » . « C’est un bon com­pro­mis qui va per­mettre de re­lan­cer les vi­sites et ap­por­ter des re­cettes sup­plé­men­taires à l’Of­fice de tou­risme qui en a be­soin en ce mo­ment » a ob­ser­vé Jo­sé Col­la­do. Pour sa part, Noëlle Poi­rier a trou­vé les ta­rifs éle­vés, au re­gard de cer­tains dys­fonc­tion­ne­ments dans le mu­sée qui mé­ri­te­raient quelques pe­tits tra­vaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.