Ma­thilde bien­tôt Iron wo­man ?

L'Orne Combattante (FL) - - LA FERTÉ ET SON PAYS -

Pré­si­dé par Dja­mil Bou­le­nouar, le club de triath­lon Flersla Fer­té-Ma­cé peut se tar­guer de comp­ter dans ses rangs quelques poin­tures re­pré­sen­ta­tives de cette dis­ci­pline spor­tive exi­geante, comme Guillaume Wat­tez. S’il est l’un des fers de lance du club, d’autres lui em­boîtent le pas au propre comme au fi­gu­ré, dont Ma­thilde Beau­det, 17 ans, membre du club de­puis de nom­breuses an­nées.

Le pa­pa en mo­dèle

Ma­thilde était pré­sente lors de l’aquath­lon sa­me­di, avec un réel plai­sir de l’en­ga­ge­ment four­ni. Un en­ga­ge­ment qui la hisse à l’en­du­rance sur des po­diums na­tio­naux, puis­qu’elle s’est qua­li­fiée pour les pro­chains cham­pion­nats de France de duath­lon, qui se dé­rou­le­ront à Al­bert­ville, en Haute-Sa­voie le 10 avril. Quand on lui de­mande ce qu’elle aime dans le triath­lon, elle ré­pond « Sur le plan de la dis­ci­pline spor­tive pro­pre­ment dit, la com­bi­nai­son de trois dis­ci­plines spor­tives, ce qui de­mande un en­ga­ge­ment in­tense sans se li­mi­ter à une seule ac­ti­vi­té. J’y ai été en­cou­ra­gée par une amie, c’est une mo­ti­va­tion sup­plé­men­taire, et en­fin, j’ai un mo­dèle : mon pa­pa, tri­ath­lète Iron­man, la ver­sion la plus exi­geante du

triath­lon. »

Fière de par­ti­ci­per

Pour le cham­pion­nat de duath­lon, qui consiste à com­bi­ner course à pied et cy­clisme, Ma­thilde s’est clas­sée 2e sur 10 par­ti­ci­pants au duath­lon de Caen, en ca­té­go­rie mi­nimes, dans une épreuve com­bi­née de 2,5 km de course à pied, sui­vie de 10 km à vé­lo avant de re­par­tir pour 1,5 km de course à pied. « Je me suis qua­li­fiée pour le cham­pion­nat de France avec un temps de 38 mi­nutes et 27 se­condes. J’ai un peu la pres­sion parce que c’est ma pre­mière par­ti­ci­pa­tion à ce cham­pion­nat et qu’il y au­ra bien plus de com­pé­ti­teurs au ni­veau na­tio­nal. Mon ob­jec­tif est dé­jà de ter­mi­ner dans de bonnes condi­tions et plus si af­fi­ni­tés, c’est- à- dire un po­dium, si pos­sible ». Et elle pré­cise avec mo­des­tie : « Quels que soient mes ré­sul­tats, je suis fière de par­ti­ci­per à ce cham­pion­nat, c’est un abou­tis­se­ment de tous les ef­forts four­nis à l’en­traî­ne­ment. Je vais tâ­cher de don­ner le meilleur, pour ma fa­mille, pour mon club et pour moi­même. » Elle peut en tout cas être cer­taine d’avoir le sou­tien de cha­cun d’eux pour ten­ter de mon­ter sur le po­dium na­tio­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.