Il au­rait dû choi­sir entre le fait de boire et de conduire

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

Cha­nu.

Le 8 jan­vier, vers 21 h 30, le conduc­teur d’une Peu­geot 309 est contrô­lé à Cha­nu par les gen­darmes. Il leur dé­clare spon­ta­né­ment avoir bu de la vod­ka-orange chez son frère à Flers. L’éthy­lo­test ré­vèle une al­coo­lé­mie de 0,63 mg d’al­cool par litre d’air ex­pi­ré. De plus, il n’a pas mis la carte grise du vé­hi­cule à son nom alors qu’il l’a ache­té six mois au­pa­ra­vant.

À la barre, le pré­ve­nu, un ha­bi­tant de Sé­grie-Fon­taine âgé de 50 ans, re­con­naît les faits. Il ex­plique s’être ren­du chez son frère pour dis­cu­ter après une dis­pute avec sa femme.

Il au­rait consom­mé de l’al­cool sur place.

Dé­jà condam­né à huit re­prises pour des faits de dé­lits rou­tiers ou de conduites sous l’em­prise de l’al­cool de­puis 1989, le mis en cause dé­clare qu’il se pour­rait qu’il ait des pro­blèmes avec l’al­cool. Il dit boire de temps en temps, ad­met que l’al­cool n’est pas une so­lu­tion et pré­cise qu’il se sen­tait apte à conduire.

Le par­quet re­quiert une peine de 7 mois d’em­pri­son­ne­ment as­sor­tie d’un sur­sis avec mise à l’épreuve.

L’avo­cat du pré­ve­nu plaide pour un sur­sis avec une mise à l’épreuve in­té­grale ou un Travail d’in­té­rêt gé­né­ral, ar­guant que son client est d’une par­faite hon­nê­te­té in­tel­lec­tuelle et qu’il est ca­pable d’au­to­cri­tique au vu de son par­cours ju­di­ciaire.

Le pré­ve­nu est dé­cla­ré cou­pable. Il est condam­né à 8 mois d’em­pri­son­ne­ment as­sor­tis d’un sur­sis avec mise à l’épreuve in­té­gral de 24 mois. Il doit par ailleurs se sou­mettre à des obli­ga­tions de soins, de travail, il lui est éga­le­ment in­ter­dit de fré­quen­ter les dé­bits de bois­sons. Il est éga­le­ment condam­né à payer une amende 60 € et son per­mis de conduire est sus­pen­du pen­dant 6 mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.