Trop de bière le mène en pri­son

L'Orne Combattante (FL) - - ENTRE BOCAGE ET SUISSE NORMANDE -

La Fer­té-Ma­cé.

Le 28 no­vembre 2015 en soi­rée, la Bri­gade mo­to­ri­sée de l’Orne contrôle à La Fer­té-Ma­cé le pi­lote d’un cy­clo­mo­teur avec un taux d’al­coo­lé­mie de 1,07 mg d’al­cool par litre d’air ex­pi­ré. Ce Fer­tois de 33 ans, dé­clare à la barre qu’il avait bu avec des co­pains, six à sept bières fortes de 50 cen­ti­litres juste avant.

L’in­té­res­sé a été condam­né à de nom­breuses re­prises de­puis 2004, il est éga­le­ment en ré­ci­dive par le biais d’une condam­na­tion pour tra­fic de stu­pé­fiants. Sui­vi par le Ser­vice Pé­ni­ten­tiaire d’In­ser­tion et de Pro­ba­tion (S.P.I.P.), il est sous le coup de deux sur­sis avec mise à l’épreuve.

Le par­quet rap­pelle le par­cours ju­di­ciaire du pré­ve­nu dont le ca­sier sup­porte 11 men­tions. Es­ti­mant que l’in­té­res­sé n’a pas te­nu compte des aver­tis­se­ments, une peine de 5 mois d’em­pri­son­ne­ment est re­quise as­sor­tie de la ré­vo­ca­tion d’un sur­sis.

Me Bar­ry, avo­cat de la dé­fense, sou­ligne que son client n’a pas contes­té les faits, qu’il ré­pond à toutes les convo­ca­tions et qu’une peine de Travail d’in­té­rêt gé­né­ral se­rait plus ap­pro­priée que de l’em­pri­son­ne­ment ferme.

Le mis en cause est condam­né à 4 mois d’em­pri­son­ne­ment, à la ré­vo­ca­tion de 2 mois de sur­sis et à l’in­ter­dic­tion de conduire tout vé­hi­cule à mo­teur pen­dant 4 mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.