Une ba­lade dans le Flers des an­nées folles !

L’Of­fice du tourisme de Flers pro­pose de par­tir à la dé­cou­verte de l’ar­chi­tec­ture de l’entre-deux-guerres. Avec 2 guides ex­perts !

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

La vi­site dé­bu­te­ra à 15 h, de­vant l’Of­fice de tourisme de Flers. Elle se­ra consa­crée au pa­tri­moine ar­chi­tec­tu­ral des an­nées 1920-1930. « On dé­am­bu­le­ra en ville, à la dé­cou­verte des réa­li­sa­tions de cette époque », confirme le guide confé­ren­cier na­tio­nal, Hugues Mé­nès. Prin­ci­pa­le­ment au­tour de l’an­cien bâ­ti­ment de la So­cié­té gé­né­rale des filatures et tis­sages de Flers, qui vient d’être ré­no­vé. Mais aus­si de l’église Saint-Ger­main, qui a été édi­fiée a par­ti de 1910, du col­lège SaintT­ho­mas d’Aquin et de l’an­cien ca­bi­net de ra­dio­lo­gie du doc­teur Le­fran­çois, rue Mes­sei. « Une mai­son, construite en gra­nit, rue de la Boule, pos­sède une très belle porte en fer­ron­ne­rie réa­li­sée par Al­bert Ho­diesne, is­su d’une fa­mille de fer­ron­niers flé­riens », sou­ligne Hugues Mé­nès.

Le Flé­rien Pierre Meu­rice est re­pré­sen­ta­tif de cette gé­né­ra­tion d’ar­chi­tectes des an­nées 19201930, qui a éga­le­ment été un des ar­chi­tectes de la re­cons­truc­tion après la Se­conde Guerre mon­diale. « D’ailleurs, le style Art déco, qui s’est épa­noui au cours des an­nées 1920-1930, avec ses formes géo­mé­triques pures et sobres, se pour­suit dans cette ar­chi­tec­ture de la re­cons­truc­tion », es­time Hugues Mé­nès.

Cha­pelle du Sou­ve­nir

Dans l’en­ceinte de l’an­cienne école de l’Im­ma­cu­lée Concep­tion, la pose de la pre­mière pierre de la cha­pelle du Sou­ve­nir a eu lieu en 1926. La cha­pelle ayant été consa­crée en 1932. « Du­rant la Pre­mière Guerre mon­diale, il y a eu des vic­times par­mi les élèves et les pro­fes­seurs. Le di­rec­teur de l’école d’alors a sou­hai­té leur rendre hom­mage avec la construc­tion de cet édi­fice », ex­plique la guide Fran­çoise Mu­lot. De style Art déco, l’ar­chi­tec­ture se dé­cline en lignes droites et en formes géo­mé­triques. « À l’in­té­rieur, il y a des fresques ad­mi­rables du peintre Emile Beaume (1888-1967), Grand Prix de Rome en 1921. Il a éga­le­ment réa­li­sé le che­min de croix. » Les vi­traux ont été con­çus par le maître ver­rier Louis Ba­rillet né à Alen­çon en 1880 et mort en 1948 à Cla­mart (Hautsde-Seine). « C’était un vi­trailliste re­con­nu, qui a pour­sui­vi une tech­nique ap­pa­rue au Moyen Âge. Il a beau­coup tra­vaillé dans le nord et dans l’est de la France : après la Pre­mière Guerre mon­diale, il y avait beau­coup d’églises à re­bâ­tir. » Cette cha­pelle a été clas­sée, en 2006, au titre des mo­nu­ments his­to­riques. « En Basse-Nor­man­die, c’est la seule église Art déco. Le mo­bi­lier, les au­tels, les ob­jets, tout est Art déco », Fran­çoise Mu­lot. sou­ligne

Le di­manche 24 avril. Ren­dez-vous à l’Of­fice de Tourisme de Flers, 2, place du Dr Vays­sières, à 15 h. Tél. 02 33 65 06 75. Pro­chaine sor­tie à Fa­laise et Caen, le 14 mai, sur les pas de Guillaume le Conqué­rant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.