Ca­fé des pa­rents : bien man­ger pour bien gran­dir

L'Orne Combattante (FL) - - SUISSE NORMANDE -

Ven­dre­di 8 avril, la sec­tion Ani­ma­tion Jeunes de Pontd’Ouilly Loisirs or­ga­ni­sait un Ca­fé des pa­rents à la base de plein air, sur le thème Bien man­ger pour bien gran­dir. Cette ren­contre était ani­mée par Peggy Bi­dard, dié­té­ti­cienne.

Dé­cryp­ter les an­goisses

Peggy Bi­dard a ex­pli­qué que « l’ali­men­ta­tion ne fait pas que ré­pondre à un be­soin ».

Quo­ti­dien­ne­ment, les pa­rents se posent des ques­tions sur le bien man­ger de leur en­fant qui ne ré­pond pas tou­jours à leurs at­tentes, mal­gré tout l’amour qu’ils mettent à lui pré­pa­rer de bons pe­tits plats.

Peggy Bi­dard a pas­sé la soi­rée à dé­cryp­ter les an­goisses des pa­rents et à leur don­ner les clefs pour bien nour­rir leurs chères pe­tites têtes blondes. No­tam­ment à la ques­tion ré­cur­rente, « mon en­fant mange-t-il trop ou pas as­sez ? » elle ré­pond que « si votre en­fant conti­nue à gran­dir, tout va bien. Ne le for­cez pas s’il mange peu et ne le re­strei­gnez pas s’il mange beau­coup. Ai­dez-le plu­tôt à faire les bons choix ali­men­taires ».

Évi­ter les gri­gno­tages

Elle in­dique qu’il faut à l’en­fant quatre re­pas à ho­raires ré­gu­liers par jour, pe­tit-dé­jeu­ner, dé­jeu­ner, goû­ter et dî­ner, qui évi­te­ront les gri­gno­tages dus sou­vent à l’en­nui qui peut être évi­té par des pro­po­si­tions d’ac­ti­vi­té.

Peggy Bi­dard sou­ligne qu’un « en­fant ne se laisse ja­mais mou­rir de faim. Il sait mieux que qui­conque ce dont il a be­soin ».

Elle a aus­si mis en garde de ne pas as­so­cier la nour­ri­ture à une ré­com­pense ou à une pu­ni­tion : « c’est nor­mal de man­ger. Il faut ap­prendre à l’en­fant à ai­mer le mo­ment du re­pas ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.