Les Flé­riennes ont cra­qué à 5 mi­nutes de la fin

En quart de fi­nale de la coupe de Basse-Nor­man­die fé­mi­nine, Flers s’est in­cli­né 1-0 face à l’AG Caen. Les Flé­riennes vont main­te­nant ten­ter de fi­nir 2e du cham­pion­nat.

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS -

Du courage et de la vo­lon­té à ré­sis­ter aux vagues Caen­naises fut le constat de cette ren­contre où les Flé­riennes n’ont pas dé­mé­ri­té. Face à elles se dres­sait l’avant-garde de Caen so­lide équipe qui oc­cupe la pre­mière place du cham­pion­nat Mai­neNor­mand. Un match du­rant le­quel les deux for­ma­tions pré­sen­taient quelques ab­sentes et bles­sées qui pou­vaient lais­ser pré­sa­ger un match ac­ces­sible pour les lo­cales. Mal­heu­reu­se­ment, un match dure 90 mi­nutes et les Flé­riennes l’ont ap­pris à leurs dé­pens en n’en­cais­sant qu’un seul but à 5 mi­nutes du coup de sif­flet fi­nal par le biais de Ma­non Ry­ba qui ca­ta­pul­tait le bal­lon sous la barre trans­ver­sale.

« C’était la troi­sième fois que nous ren­con­trions cette équipe Caen­naise sur la­quelle à chaque fois nous avions pris deux buts sur le pre­mier quart d’heure de jeu. Les consignes étaient de les faire dou­ter en sor­tant du pre­mier quart d’heure sans prendre de buts. Ce­la a plu­tôt bien fonc­tion­né avec néan­moins ce but que nous pre­nons en fin de match. Le ré­sul­tat fi­nal reste tou­te­fois lo­gique » ad­met l’en­traî­neur flé­rien, Maxime Hé­bert.

Per­for­mance de la gar­dienne flé­rienne

Du­rant toute la ren­contre, les vi­si­teuses se sont créées de nom­breuses oc­ca­sions. Le score de 0-0 re­po­sait sur un manque d’ef­fi­ca­ci­té caen­naise mais sur­tout sur la belle pres­ta­tion de la gar­dienne flé­rienne Maë­lyn Roux qui a ef­fec­tué des pa­rades de grandes classes.

« Nous sommes tom­bés sur une bonne gar­dienne de Flers sans la­quelle nous au­rions pu me­ner au score bien plus tôt dans la par­tie. Nous avons su pro­duire du jeu pro­gres­si­ve­ment et mal­gré une ten­dance à nous dés­unir à un mo­ment du match, nous avons su faire preuve de pa­tience pour être ré­com­pen­sé à cinq mi­nutes de la fin du match » ré­sume l’en­traî­neur Caen­nais, Sté­phane Da­vid.

De son cô­té, Maxime Hé­bert reste tout de même sa­tis­fait du com­por­te­ment de ses joueuses mal­gré la dé­faite.

« Elles ont su faire preuve d’en­vie et ont été gé­né­reuses dans les ef­forts du­rant toute la ren­contre. La dé­faite 1-0 reste tout de même po­si­tive mal­gré le fait que nous n’avons pu dé­ve­lop­per notre jeu en rai­son no­tam­ment du fait de jouer trop bas. Le pres­sing exer­cé par les Caen­naises l’ex­plique en par­tie. Main­te­nant, nous al­lons nous concen­trer sur le cham­pion­nat Maine-Nor­mand où l’ob­jec­tif se­ra de ter­mi­ner à la 2e place » an­nonce-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.