L’es­pace tou­ris­tique a dix ans

Ou­vert le 29 avril 2006, le com­plexe tou­ris­tique de la Roche-d’Oëtre a au­jourd’hui 10 ans. Une dé­cen­nie au cours de la­quelle l’es­pace a bien évo­lué.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

L’es­pace tou­ris­tique de la Roche-d’Oëtre, pro­prié­té de la com­mu­nau­té de com­mune du Bo­cage athi­sien de­puis 1998, est le deuxième site le plus vi­si­té de l’Orne après le ha­ras du Pin.

« Le dé­ve­lop­pe­ment de ce site ré­pon­dait à une in­ci­ta­tion de la Basse-Nor­man­die dans le cadre de la charte pay­sa­gère de 1998 afin de mettre en va­leur la Suis­se­nor­mande. La com­mu­nau­té de com­munes du Bo­cage athi­sien (CdCBA) a fait sa part à l’époque grâce, no­tam­ment, à Mau­rice Du­ron qui, mo­ti­vé par la re­nom­mée du site et de sa fré­quen­ta­tion de­puis des dé­cen­nies, a dé­ci­dé d’ache­ter le site » sou­ligne Phi­lippe Ver­rier, pré­sident de la CdCBA.

Du point d’in­for­ma­tion dans l’an­cienne mai­son Lou­dière en 2004 avec des ex­po­si­tions, une bou­tique et des dé­pliants tou­ris­tiques, au lan­ce­ment du pro­jet d’amé­na­ge­ment de l’es­pace tou­ris­tique, ou­vert le 29 avril 2006, le site de la Roche-d’Oëtre s’est énor­mé­ment dé­ve­lop­pé avec res­tau­rant, es­pace mu­séo­gra­phique, un point d’in­for­ma­tion ré­gio­nal et une bou­tique de pro­duits ré­gio­naux et lo­caux.

Salles sous-ex­ploi­tées

Au­jourd’hui, ce site, par­fai­te­ment amé­na­gé avec par­king gra­tuit pour ac­cueillir les vi­si­teurs ( voi­tures, cam­ping­cars et bus) ac­cueille chaque an­née en moyenne 100 000 à 120 000 per­sonnes, dont 37 % pro­viennent de Nor­man­die et 20 % d’ori­gine étran­gère. Si l’es­pace mu­séo­gra­phique qui n’a pas ré­pon­du aux at­tentes, a été fer­mé en 2009, la créa­tion de l’of­fice de tou­risme des col­lines de Nor­man­die, gé­ré sous forme d’un ser­vice pu­blic ad­mi­nis­tra­tif, per­met au­jourd’hui aux vi­si­teurs d’avoir toutes les in­for­ma­tions pos­sibles sur l’en­semble des sites tou­ris­tiques de la Nor­man­die grâce au pré­sen­toir ’’loi­sir-dif­fu­sion nor­mand’’.

L’ou­ver­ture de l’es­pace ga­le­rie per­met­tant d’ac­cueillir des ex­po­si­tions d’ar­tistes tout au long de la sai­son es­ti­vale et la bou­tique des pro­duits du ter­roir, re­pré­sentent un atout non né­gli­geable au­près de la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique. À ce­la s’ajoute le res­tau­rant, gé­ré par un pri­vé avec le sou­tien de la CdCBA qui va pro­chai­ne­ment in­ves­tir dans du mo­bi­lier des­ti­né à l’amé­na­ge­ment de la ter­rasse. Les chiffres de 2014 font res­sor­tir une re­tom­bée de 900 000 € pour le chiffre d’af­faires tou­ris­tique du ter­ri­toire des col­lines nor­mandes, dont 272 000 € en nui­tées mar­chandes et 626 000 € en dé­penses hors hé­ber­ge­ment.

Au fil des ans, d’autres ac­ti­vi- tés sont ve­nues se gref­fer au­tour de l’es­pace tou­ris­tique telles que le parc ac­cro­branche, créé en 2008, ain­si que les ran­don­nées à dos de po­neys et de vaches de­puis 2014. Ces deux ac­ti­vi­tés sont gé­rées res­pec­ti­ve­ment par l’as­so­cia­tion Orne aven­ture et par une en­tre­prise pri­vée, 4Pat­ba­lad.

En­trée dans Flers ag­glo en 2017

« Nous ne sommes pas ar­ri­vés à l’op­ti­mum de l’uti­li­sa­tion du site dont la fai­blesse ac­tuelle se si­tue au ni­veau des salles 2 et 3 qui sont sous ex­ploi­tées. Il y a en­core des amé­lio­ra­tions à faire » sou­ligne Phi­lippe Ver­rier.

En 2016, de grandes in­no­va­tions sont pré­vues à l’oc­ca­sion des 10 ans. Outre la sor­tie, fin mai du nou­veau to­po- guide au prix de 6 €, avec 26 cir­cuits dont 3 à thème (La Car­neille en his­toire ; Ber­jou août 1944 ; la Rouvre en fa­mille), il y au­ra l’ins­tal­la­tion, dé­but juillet, d’une table nu­mé­rique tac­tile de 46 pouces (1,10 m en dia­go­nale) en libre ac­cès dans le but de mettre à dis­po­si­tion du pu­blic l’offre de ran­don­nées et tou­ris­tiques du ter­ri­toire, mais aus­si les loisirs avec les dif­fé­rentes ma­ni­fes­ta­tions du sec­teur, les pos­si­bi­li­tés d’hé­ber­ge­ment, ain­si que la mé­téo. Ces in­for­ma­tions pour­ront no­tam­ment être ré­cu­pé­rées sur les smar­phones.

À ces offres sur place, s’ajoutent celles du CPIE des col­lines nor­mandes, avec la mai­son de la ri­vière et du pay­sage à Bréel, tout près de la Roche-d’Oëtre où là aus­si, les ac­ti­vi­tés sont nom­breuses et va­riées tout au long de l’an­née avec des ani­ma­tions et pro­me­nades sur les dif­fé­rents sites tou­ris­tiques de la ré­gion.

Autre grand chan­ge­ment pour le 1er jan­vier 2017, c’est l’in­té­gra­tion du site dans Flers ag­glo qui va per­mettre de tou­cher une nou­velle tranche de la po­pu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.