« Le bourg ne meurt pas, il se dé­place »

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS -

Ven­dre­di 29 avril, en fin d’après-mi­di, sous le cha­pi­teau dres­sé place Bu­ron, la Mai­son d’Ar­chi­tec­ture, Ter­ri­toires Pion­niers, avait te­nu à mar­quer la fin de la ré­si­dence de six se­maines des deux jeunes ar­chi­tectes, Cla­ra Del­mond et Adrien Pi­can­det.

Pour Eli­za­beth Tau­dière, re­pré­sen­tant Ter­ri­toires Pion­niers, « cette deuxième ré­si­dence, après celle d’Avranches, consti­tue une riche ex­pé­rience. Notre dis­po­si­tif re­con­nu par le mi­nis­tère de la Culture per­met d’avoir un oeil ex­té­rieur sur les ri­chesses du ter­ri­toire et de mon­trer les op­por­tu­ni­tés qui se dé­gagent. Un grand mer­ci à la com­mune de La Fer­rière qui a vrai­ment bien ac­cueilli ses ré­si­dents. »

Adrien Pi­can­det s’est, en­suite, adres­sé aux ha­bi­tants : « On avait be­soin de vos connais­sances. L’At­las des Pay­sages émer­gents est re­pré­sen­ta­tif de tout ce que les gens ont ap­por­té. La ri­chesse du pro­jet vient des ren­contres. »

L’At­las ras­semble à la fois des ré­cits, des té­moi­gnages, anec­dotes, pho­to­gra­phies per­son­nelles, vieilles cartes pos­tales, ex­traits de films, de livres. Il n’est pas ob­jec­tif puis­qu’il est la somme des re­gards sub­jec­tifs des ha­bi­tants et de la lec­ture qu’en ont faite les deux jeunes ar­chi­tectes. Ils ont ain­si pu ré­vé­ler le sa­voir-faire et les ri­chesses lo­cales. Ils ont aus­si pu mettre en exergue le po­ten­tiel de la nou­velle place, ap­pe­lée « La Place Rouge » en rai­son du pas­sé mi­nier de La Fer­rière.

Il faut ap­prendre à bien me­su­rer et an­ti­ci­per l’ar­ri­vée de nou­veaux com­merces. Comme le dit une ha­bi­tante : « Le bourg ne meurt pas, il se dé­place ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.