La sim­pli­ci­té de Jean-Marc Le­châ­tel­lier man­que­ra

L'Orne Combattante (FL) - - CONDÉ -

Jean-Marc Le­châ­tel­lier, l’em­blé­ma­tique pré­sident de l’écurie Suisse nor­mande, or­ga­ni­sa­teur du ral­lye au­to­mo­bile du même nom est dé­cé­dé mer­cre­di 27 avril, à l’âge de 59 ans. Il avait dû être hos­pi­ta­li­sé ven­dre­di à la suite d’un ma­laise, à la veille du ral­lye. Tout au long de ce wee­kend de course, les pen­sées des par­ti­ci­pants, bé­né­voles, spec­ta­teurs lui étaient adres­sées. Lun­di der­nier, l’église Saint-Sau­veur était comble pour rendre hom­mage à un homme dé­voué à sa pas­sion.

D’abord co­pi­lote

« Jean-Marc a su fé­dé­rer, c’était un homme d’une grande sim­pli­ci­té » ex­plique Jean-Luc Cor­let, son beau-frère mais aus­si son équi­pier. Ils ont, en ef­fet, rou­lé en­semble du­rant 12 ans. « Dans les an­nées 80, l’op­por­tu­ni­té s’est pré­sen­tée de cou­rir en­semble. Il est de­ve­nu mon co­pi­lote » se sou­vient Jean-Luc Cor­let. « Avec lui, je rou­lais pra­ti­que­ment les yeux fer­més, il pré­pa­rait ses notes, était tou­jours pré­cis ». Les deux co­pains pas­sion­nés de moto, de mé­ca­nique rou­le­ront aux quatre coins de la France, en Sam­ba puis en R5 GT avant de rou­ler en 106. « Nous avions été qua­li­fiés pour les 1000 km de la Réunion » se rap­pelle Jean-Luc Cor­let. En 1995, les com­pères mais aus­si leurs épouses et leur équipe avait pas­sé une se­maine sur l’île. Mal­heu­reu­se­ment l’an­née sui­vante, Jean-Marc Le­châ­tel­lier, vic­time d’un ac­ci­dent de ski avait dû stop­per sa car­rière de co­pi­lote. « Il s’est alors in­ves­ti dans l’or­ga­ni­sa­tion du ral­lye. À l’époque, il s’agis­sait de la ronde du pont de Vère, on s’est dit qu’il fal­lait le ra­me­ner à Con­dé ».

Rêve de fi­nale

Membre très ac­tif de l’écurie Suisse nor­mande, Jean-Marc Le­châ­tel­lier en deviendra pré­sident au dé­but des an­nées 2000 et l’épreuve n’a ces­sé de pro­gres­ser. « Il a em­bar­qué du monde avec lui, ce­la te­nait à sa per­son­na­li­té, tou­jours prêt à ai­der. ». Le ral­lye condéen est ain­si de­ve­nu l’une des épreuves reines de Nor­man­die. Du­rant de très longs mois en amont, le pré­sident pré­pa­rait l’épreuve. Jean-Marc Le­châ­tel­lier nour­ris­sait en­core de nom­breux pro­jets, dont ce­lui d’ac­cueillir en 2018, la fi­nale de la coupe de France des ral­lyes.

Si au­jourd’hui, le monde du ral­lye est en deuil, les membres de l’écurie Suisse nor­mande vont re­prendre le flam­beau. « Ce ne se­ra pas fa­cile, nous ne se­rons ja­mais aus­si ef­fi­caces que lui » pré­vient Jean-Luc Cor­let « mais nous al­lons pour­suivre le tra­vail en­ga­gé de­puis de très longues an­nées ». Et pour­quoi pas, exau­cer un jour le rêve de Jean-Marc Le­châ­tel­lier. L.L.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.