Un chèque de 300 € pour la si­gna­lé­tique du vé­hi­cule

La Pro­tec­tion ci­vile a re­çu un chèque de 300 € pour fi­nan­cer la si­gna­lé­tique de son vé­hi­cule de pre­miers se­cours.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS -

Athis.

La sec­tion athi­sienne de la Pro­tec­tion ci­vile que pré­side Nor­bert De­lo­zier, a dé­ci­dé d’in­ves­tir dans la si­gna­lé­tique fluo­res­cente sur le vé­hi­cule dé­dié aux pre­miers se­cours (UPSP).

Une opé­ra­tion qui a re­çu une aide fi­nan­cière de 300 € de la caisse lo­cale du Cré­dit agri­cole en pro­ve­nance du fonds ini­tia­tive. C’est Isa­belle Hal­bout, pré­si­dente du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de la caisse lo­cale qui a re­mis le chèque en pré­sence de Ch­ris­tian Il­land, di­rec­teur de l’agence athi­sienne. Ce fonds ini­tia­tive ap­porte un sou­tien aux as­so­cia­tions de ce genre axées vers la culture, l’édu­ca­tion ou l’éco­no­mie.

1 500 h par an

La Pro­tec­tion ci­vile d’Athis in­ter­vient dans de nom­breuses ma­ni­fes­ta­tions spor­tives ou non, de la ré­gion et ce vé­hi­cule as­sure les ur­gences sur place sans trans­port. Der­niè­re­ment, la mu­ni­ci­pa­li­té a réa­li­sé des tra­vaux d’amé­na­ge­ment du lo­cal à l’étage de la salle des Ter­riers où l’as­so­cia­tion dis­pense ses cours de for­ma­tion, no­tam­ment ceux de PSC1 (pré­ven­tion et se­cours ci­viques ni­veau 1) dont tous les se­cou­ristes de la sec­tion le pos­sède au mi­ni­mum. Ain­si, chaque an­née, la Pro­tec­tion ci­vile d’Athis, as­sure en­vi­ron 1 500 heures d’in­ter­ven­tion. Pro­chai­ne­ment, avec le concours de l’as­so­cia­tion dé­par­te­men­tale de Pro­tec­tion ci­vile, elle se­ra équi­pée d’une tente pour un poste mé­di­cal avan­cé ins­tal­lé sur les lieux de ses in­ter­ven­tions aux cô­tés de l’UPSP.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.