Un pa­tri­moine à conser­ver

L'Orne Combattante (FL) - - LOISIRS -

Ba­sé sur la com­mune de Champ­se­cret et bai­gné par la ri­vière la Va­renne, le site se com­pose des 3 ate­liers de pro­duc­tion du fer (haut-four­neau, af­fi­ne­rie et fen­de­rie), de leurs bas­sins de re­te­nue et leurs sys­tèmes hy­drau­liques, de halles à char­bon, d’un ma­ga­sin à fer, d’un mou­lin, d’une cha­pelle dé­diée à Saint Eloi, d’une mai­son de maître, et d’un lo­ge­ment d’ou­vriers, seul té­moi­gnage d’un en­semble au­tre­fois plus im­por­tant.

Pas­sant au fil des siècles aux mains de dif­fé­rents pro­prié­taires tout en fai­sant face aux évo­lu­tions tech­niques de la si­dé­rur­gie, la forge de Va­renne ces­sa fi­na­le­ment de fonc­tion­ner en 1866.

Cet en­semble est sans doute le site le plus re­pré­sen­ta­tif, dans l’Eu­rope du nor­douest, de cette his­toire in­dus­trielle, ce qui lui a va­lu d’être clas­sé Mo­nu­ment His­to­rique en 1987.

A l’ar­rêt de l’ac­ti­vi­té, le site in­dus­triel a été trans­for­mé en pro­prié­té d’agré­ment. Le der­nier maître de forge, res­tant pro­prié­taire des lieux, y réa­li­sa de nom­breux tra­vaux d’em­bel­lis­se­ment et y plan­ta un ma­gni­fique parc ar­bo­ré.

A la fin du XXe siècle, le site tom­ba en ruine, et le parc en friche.

De­puis 1993, cette pro­prié­té ap­par­tient à l’as­so­cia­tion Vivre en Fa­mille, qui oeuvre dans trois do­maines, un foyer de vie pour per­sonnes han­di­ca­pées adultes, une oeuvre d’adop­tion pour en­fants étran­gers, et un pro­gramme d’aide hu­ma­ni­taire.

Vi­sites du 1er mai au 30 sep­tembre : mar­di, mer­cre­di, ven­dre­di, sa­me­di et di­manche de 14h à 18h, vi­site gui­dée 14 h 30 et 16 h 30.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.