Un nou­veau poste EDF à Fro­men­tel

L'Orne Combattante (FL) - - PUTANGES -

Le poste source EDF de Fro­men­tel, qui per­met d’ali­men­ter en­vi­ron 300 clients dans la zone, fait de­puis le dé­but du mois l’ob­jet d’im­por­tants tra­vaux de mo­der­ni­sa­tion.

La Fres­naye-au-Sau­vage.

C’est le plus pe­tit poste source d’EDF dans l’Orne. Ins­tal­lé au lieu-dit Fro­men­tel, à La Fres­naye-au-Sau­vage, au bord de la D924 qui conduit à Flers, il per­met de des­ser­vir en­vi­ron 3 000 clients dans un sec­teur al­lant d’Écou­ché à Briouze, et de Pu­tanges à Rânes.

De­puis le dé­but du mois, sous la maî­trise d’Élec­tri­ci­té ré­seau de France (ERDF), ce poste fait l’ob­jet d’im­por­tants tra­vaux de mo­der­ni­sa­tion.

Yan­nick Le Pen­nec, res­pon­sable des équipes de main­te­nance et d’ex­ploi­ta­tion des postes élec­triques dans l’Orne éclaire sur la dis­tri­bu­tion d’élec­tri­ci­té : « il y a plu­sieurs ni­veaux dans le ré­seau, d’abord des lignes à très haute ten­sion pour le trans­port sur de grandes dis­tances.

En­suite, cette élec­tri­ci­té est ache­mi­née vers des postes source, et en­suite re­dis­tri­buée dans les ré­seaux moyenne et basse ten­sion, soit au to­tal en­vi­ron 15 000 ki­lo­mètres de lignes dans le dé­par­te­ment. »

On dé­nombre qua­torze postes source dans l’Orne, ce­lui de Fro­men­tel pou­vant être consi­dé­ré comme un sous poste de ce­lui de La-Selle-La-Forge, pré­cise Vian­ney Le­cointre, dé­lé­gué ter­ri­to­rial d’ERDF.

Meilleure sé­cu­ri­té

Construit dans les an­nées 70, il est au­jourd’hui ob­so­lète. Les pièces de rem­pla­ce­ment pour d’éven­tuelles ré­pa­ra­tions n’existent plus. Sa mo­der­ni­sa­tion s’avé­rait donc in­dis­pen­sable. Dès la fin du mois, c’est un pe­tit poste en bé­ton qui abri­te­ra les nou­veaux équi­pe­ments, en lieu et place des im­po­sants (et peu es­thé­tiques) équi­pe­ments ex­té­rieurs en cours de dé­man­tè­le­ment.

Un gain vi­suel, mais aus­si de sé­cu­ri­té puisque les équi­pe­ments se­ront abri­tés des in­tem­pé­ries. Es­ti­mé par ERDF à en­vi­ron 60 mi­nutes par an et par client dans l’Orne, le temps moyen de cou­pure pour­rait ain­si se ré­duire en­core un peu.

Les tra­vaux en cours n’af­fectent pas la dis­tri­bu­tion, sou­ligne Vian­ney Le­cointre. Sous­trai­tés à plu­sieurs en­tre­prises, ils re­pré­sentent un in­ves­tis­se­ment de 250 000 eu­ros. Soit un quart des sommes in­ves­ties dans les postes du dé­par­te­ment cette an­née.

Et, as­sure-t-on, ces tra­vaux n’au­ront au­cune d’in­ci­dence sur le ta­rif de l’élec­tri­ci­té, fixé au plan na­tio­nal et iden­tique pour tous les clients.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.