Une mon­tée his­to­rique pour les Flé­riennes

En bat­tant Cou­tances 8-6 et Sot­te­ville/Vau­dreuil 8-4, l’en­tente Flers/La Fer­rière-auxÉ­tangs a ter­mi­né pre­mière en prénationale fé­mi­nine, sy­no­nyme de na­tio­nale 3.

L'Orne Combattante (FL) - - SPORTS -

Le week-end du 30 avril et du 1er mai s’est écrit une grande page dans l’his­toire du Tennis-de-table flé­rien. Pour la pre­mière fois de son his­toire, l’en­tente Flers/La Fer­rière-auxÉ­tangs pointe le bout de son nez en na­tio­nale 3 fé­mi­nine. Un ni­veau chè­re­ment ac­quit par l’équipe qui a fait preuve du­rant la 2e phase en prénationale d’un en­ga­ge­ment to­tal dans toutes les ren­contres. Le fait de sor­tir in­vain­cue de ce cham­pion­nat n’est pas pour dé­plaire à l’en­traî­neur flé­rien, Jé­rôme Leroi.

« Par rap­port au ni­veau des deux poules, nous pou­vions pré­tendre à nous re­trou­ver dans les 4 meilleures équipes à jouer la mon­tée en na­tio­nale 3. De là à ter­mi­ner à l’une des deux pre­mières places, j’au­rais si­gné tout de suite en dé­but de sai­son ! » s’ex­clame-t-il.

Pour en ar­ri­ver là, les filles ont dû ba­tailler lors de deux ren­contres de bar­rage pour dé­cro­cher leur place en na­tio­nale. La vic­toire ac­quise face à Cou­tances per­met­tait à l’équipe de ter­mi­ner au pire deuxième du cham­pion­nat.

Une équipe jeune

Hors de ques­tion pour l’en­tente d’en res­ter là avec l’en­vie de rem­por­ter son der­nier match à do­mi­cile contre Sot­te­ville/ Vau­dreuil, sy­no­nyme de 1re place. De­vant un pu­blic ve­nu en nombre dans la halle des sports Saint-Sau­veur de Flers, l’en­tente a brillam­ment re­le­vé le gant avec à la clé une vic­toire 8-4. Du­rant toute la ren­contre, les lo­cales ont me­né avec Char­lotte Huard qui a ra­me­né le point de la vic­toire. L’équipe com­po­sée d’Amé­lie Ma­rie, Jeanne Robbes, An­na­belle Du­bourg et Char­lotte Huard a ap­por­té sa pierre à l’édi­fice du suc­cès.

« Vu le ni­veau de jeu ac­quis du­rant la sai­son, ce n’est pas une sur­prise de les re­trou­ver ici. L’équipe est très jeune avec une moyenne d’âge de 16 ans, ce qui est de bon au­gure pour la suite de notre pro­jet de dé­ve­lop­pe­ment du tennis de table fé­mi­nin » rap­pelle Jé­rôme Leroi.

Ap­prendre en na­tio­nale 3

Le fait de mê­ler des joueuses d’une cer­taine ex­pé­rience avec des jeunes en per­pé­tuel ap­pren­tis­sage s’est avé­ré être la for­mule ga­gnante se­lon les propos de l’en­traî­neur flé­rien.

« Nous n’avions pas une grande marge en terme d’ef­fec­tif avec l’in­té­gra­tion ra­pide des plus jeunes dans l’équipe. Nous avons su trou­ver un équi­libre entre ces jeunes qui pro­gressent et des joueuses en­core mo­ti­vées. Le fait d’avoir deux ben­ja­mines et une mi­nime pré­sente un cô­té in­no­cent qui ap­porte de la fraî­cheur à l’équipe. »

Main­te­nant place à la na­tio­nale 3 où le ni­veau se­ra « dur mais qui va per­mettre d’em­ma­ga­si­ner de l’ex­pé­rience. À la vue de l’évo­lu­tion ra­pide des joueuses, ce­la peut ve­nir très vite. Une étape vient d’être fran­chie et en au­cun cas nous en res­te­rons là » conclut Jé­rôme Leroi.

Avec la mon­tée éga­le­ment de Flers 2 et de Flers 3 res­pec­ti­ve­ment en ré­gio­nale 1 et 2 masculine, le club flé­rien a en­core de beaux jours de­vant lui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.