Inau­gu­ra­tion de la de­vise ré­pu­bli­caine sur la mai­rie

La de­vise de la Ré­pu­blique fran­çaise a été of­fi­ciel­le­ment inau­gu­rée sur le fron­ton de la mai­rie, di­manche 8 mai. Tout un sym­bole.

L'Orne Combattante (FL) - - ATHIS ET SON PAYS -

Ron­feu­ge­rai.

Di­manche 8 mai, au dé­part des cé­ré­mo­nies of­fi­cielles, Ni­cole Duval, maire dé­lé­guée de Ron­feu­ge­rai, et les an­ciens com­bat­tants de la sec­tion lo­cale, ont inau­gu­ré la de­vise de la Ré­pu­blique ap­po­sée sur le fron­ton de la mai­rie.

Ni­cole Duval a dé­cla­ré que « c’est un jour par­ti­cu­lier, car nous inau­gu­rons la de­vise de la Ré­pu­blique, Li­ber­té, Éga­li­té, Fra­ter­ni­té, qui jus­qu’à ce jour ne fi­gu­rait pas sur le fron­ton de la mai­rie. Cet édi­fice pu­blic est dans notre com­mune, un des lieux de l’ex­pres­sion de notre dé­mo­cra­tie, et c’est donc un mo­ment sym­bo­lique que nous par­ta­geons au­jourd’hui. Je crois qu’il est es­sen­tiel que ces trois mots soient pla­cés aus­si sou­vent que ce­la est pos­sible, à la vue de tous. Notre de­voir au­jourd’hui est aus­si de rap­pe­ler que si notre de­vise re­couvre des va­leurs nobles, ces va­leurs sont aus­si, fra­giles et me­na­cées. »

Une nou­velle mai­rie de­puis 2010

Ber­nard Pes­chet, pré­sident des an­ciens com­bat­tants de la com­mune, a pour­sui­vi en rap­pe­lant que lors de leur as­sem­blée gé­né­rale du 15 no­vembre der­nier, Ni­cole Duval leur avait fait part du pro­jet, « et nous a de­man­dés si nous étions prêts à par­ti­ci­per aux frais. C’est par un oui to­tal que les an­ciens com­bat­tants de Ron­feu­ge­rai ont ré­pon­du fa­vo­ra­ble­ment à cette de­mande, car pour eux, ces trois mots re­pré­sentent la de­vise de la France. »

Pierre Lion, an­cien maire et vice- pré­sident des an­ciens com­bat­tants a ajou­té que « la de­vise de la Ré­pu­blique est ins­crite sur le fron­ton de la mai­rie quelques an­nées après l’inau­gu­ra­tion de celle-ci le 28 août 2010. Mer­ci Ni­cole d’avoir fi­na­li­sé ce pro­jet et mer­ci à Ber­nard, pré­sident de la sec­tion lo­cale des an­ciens com­bat­tants d’avoir bien vou­lu pro­po­ser aux ca­ma­rades d’ac­com­pa­gner le con­seil mu­ni­ci­pal dans cette dé­marche. Je sou­haite que par cette ins­crip­tion, nous ins­tal­lions pour de longues an­nées, notre mai­rie comme bâ­ti­ment pu­blic, au ser­vice de la po­pu­la­tion de notre nou­velle com­mune. Au­jourd’hui, nous cé­lé­brons la vic­toire des al­liés sur l’ar­mée na­zie, au­tre­ment dit, la fin de la deu- xième guerre mon­diale. Pen­sons à tous ces sol­dats, à ces ga­mins de 20 ans, morts pour qu’au­jourd’hui nous vi­vions jus­te­ment dans la Li­ber­té, l’Éga­li­té et la Fra­ter­ni­té. »

L’inau­gu­ra­tion ter­mi­née, Ni­cole Duval et les an­ciens com­bat­tants se sont ren­dus au ci­me­tière de la com­mune, pour y dé­po­ser une gerbe au Mo­nu­ment aux morts, avant de se joindre aux autres com­munes his­to­riques d’Athis-Val-de-Rouvre, pour la cé­ré­mo­nie d’Athis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.