Ils donnent une se­conde vie aux balles de tennis usa­gées

L'Orne Combattante (FL) - - FLERS ET SON PAYS -

Mar­di 10 mai, en dé­but d’après-mi­di, dans la zone des Jos­nets, Alain Gri­pon, conseiller au dé­ve­lop­pe­ment à la ligue nor­mande de tennis, sur­veillait le char­ge­ment des 60 000 balles de tennis col­lec­tées sur l’en­semble de la sai­son.

« Il s’agit d’une opé­ra­tion de dé­ve­lop­pe­ment du­rable. Les li­cen­ciés sont in­vi­tés à dé­po­ser leurs balles usa­gées au­près de leurs clubs. Re­grou­pées par les ligues, les balles sont en­suite ache­mi­nées chaque an­née vers un centre de broyage. Elles sont alors ré­duites en gra­nu­lés de ca­ou­tchouc qui ser­vi­ront à la réa­li­sa­tion de sur­faces souples », as­sure le conseiller au dé­ve­lop­pe­ment à la ligue nor­mande de tennis.

Avec 40 000 balles re­cy­clées, on ob­tient une sur­face de 100 m2. Ces ter­rains bé­né­fi­cient à des struc­tures mé­di­co-so­ciales lo­cales (ins­ti­tuts spé­cia­li­sés, hô­pi­taux…) par­rai­nées par les ligues ré­gio­nales de tennis.

En Nor­man­die, trois ter­rains souples ont vu le jour : près de Cher­bourg, à Ymare en Sei­ne­Ma­ri­time et à Yve­tot, au pa­villon des jeunes en­fants au­tistes d’un IME.

C’est donc une vé­ri­table dé­marche éco­lo­gique et so­ciale qu’en­tre­prend ici la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de tennis. Deux ca­mions comme ce­lui sta­tion­né dans la zone des Jos­nets vont par­cou­rir la France, entre le 25 avril et le 19 mai, se­lon deux iti­né­raires, l’un au Nord et l’autre au Sud, ce qui de­vrait per­mettre de col­lec­ter 1,5 mil­lion de balles de tennis.

La réus­site d’une telle opé­ra­tion est in­dis­so­ciable de la forte im­pli­ca­tion des ligues et des clubs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.