Mer­cre­di et sa­me­di, ils s’en­traînent comme les grands

L'Orne Combattante (FL) - - CONDÉ ET SON PAYS -

À l’oc­ca­sion des 40 ans de la sec­tion jeunes sa­peurs-pom­piers (JSP) de Condé-sur-Noi­reau, re­trou­vez chaque se­maine un por­trait, des pho­tos, des té­moi­gnages de ceux qui ont fait et qui font les JSP. Au­jourd’hui, re­por­tage un jour d’en­traî­ne­ment.

13 h 30, un sa­me­di. Pas l’temps d’niai­ser pour les re­tar­da­taires.

Sous le so­leil, Na­ta­cha Le­gendre, res­pon­sable des JSP, en­traîne ses troupes au pas de course sur un ter­rain près du centre de se­cours.

« Au­jourd’hui, on tra­vaille les ma­noeuvres », an­nonce Na­ta­cha Le­gendre, fille de Louis Lau­mo­nier, an­cien JSP et à l’ori­gine de la créa­tion de la sec­tion.

Une quin­zaine de jeunes suivent la for­ma­tion cette an­née. Ils sont ré­par­tis en quatre ni­veaux se­lon leur an­cien­ne­té.

Les qua­trièmes an­nées pas­se­ront leur bre­vet en juin et sep­tembre avec des épreuves écrites et spor­tives. Un res­pon­sable est nom­mé à chaque ni­veau où un pro­gramme dé­fi­ni at­tend ces jeunes.

Ce jour-là, gar­çons et filles s’en­traînent à l’ex­tinc­tion d’un feu. Un des JSP lance les com­mandes. Par­fois, la voix est hé­si­tante. Les res­pon­sables soufflent dis­crè­te­ment.

« Ils tra­vaillent en bi­nôme sur les ma­noeuvres. Ils doivent ap­prendre à s’en­trai­der », com­mente Na­ta­cha qui scrute les faits et gestes de ses pro­té­gés.

En quelques mi­nutes, on sort les tuyaux, on les met en place, on ali­mente en eau. « Il faut al­ler le plus vite pos­sible ! »

Le mer­cure dé­passe les 20°. Ra­pi­de­ment, les joues de­viennent rouges. Ici, on tra­vaille en bi­nôme, no­tam­ment pour te­nir la lance.

« Il faut être exi­geant »

Les termes sont tech­niques. « On leur four­nit un bou­quin en dé­but de for­ma­tion », sou­rit Na­ta­cha.

Après une pre­mière ma­noeuvre d’es­sai, Tho­mas Robbes in­ter­vient : « Ke­vin, tu n’es pas as­sez ra­pide. » Ce der­nier ac­quiesce.

« Il faut être exi­geant », ajoute Na­ta­cha qui re­marque éga­le­ment qu’une in­ver­sion de tuyaux a été faite. Tout au long de l’an­née, les JSP tra­vaille­ront éga­le­ment le sau­ve­tage par l’ex­té­rieur ou en­core la ma­ni­pu­la­tion des échelles.

« On peut de­ve­nir JSP à l’âge de 12 ans jus­qu’à 14 ans. La for­ma­tion dure 4 ans. » Une bonne par­tie de l’après-mi­di, les JSP en­chaînent les ma­noeuvres.

« Le mer­cre­di, on fait du cross, de la pis­cine ou en­core de l’ath­lé­tisme. » spor­tif ! Au­tant être

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.